LA VILLE DE RENNES DÉVOILE LE LAURÉAT DE L’APPEL À PROJETS PRÉVALAYE PAYSANNE

chiffres_cles_6 (1)

Le projet “Terres solidaires” porté par Victor Lipovac, maraîcher, et Cœurs Résistants, association d’aide alimentaire, a été retenu par la Ville de Rennes dans le cadre de l’appel à projets Prévalaye Paysanne. L’ambition est de créer une coopérative de production maraichère où une partie de la récolte sera dédiée à l’aide alimentaire. L’ADN du projet réside dans sa dimension participative et inclusive, tant pour les bénéficiaires de l’aide alimentaire que pour les paysans impliqués.

Un projet agricole qui s’inscrit dans le Plan Alimentaire Durable de la Ville de Rennes

Depuis juin 2016, la Ville de Rennes met en œuvre son Plan Alimentaire Durable (PAD). L’ambition de cette démarche est de répondre aux enjeux d’urgence écologique et d’accroissement de la précarité alimentaire en favorisant un meilleur accès à des produits bio et locaux, en commençant par la restauration collective. Parmi les défis proposés par le PAD 2023-2027 figure le développement des solidarités alimentaires. Dans un contexte où 32% des français ont des difficultés financières pour consommer des fruits et légumes frais tous les jours, le PAD accompagne l’intégration de produits frais et locaux dans les distributions alimentaires et facilite la mise en réseau des acteurs de l’aide alimentaire.

Un autre défi du PAD consiste à co-construire un “paysage nourricier”, en multipliant les lieux de production (ferme urbaine, jardin et verger partagés) ou de consommation d’une alimentation durable, ainsi qu’en développant des cuisines partagées où des associations favorisent l’apprentissage du bien manger.

Historiquement le territoire de la Prévalaye accueille, grâce à l’action de la Ville de Rennes et ses associations, des fermes et tiers lieux alimentaires : le Jardin des Milles Pas, Perma G’Rennes, la Basse-cour, la Maison des semences paysannes… Ces lieux constituent des espaces ludiques et pédagogiques qui permettent aux Rennaises et Rennais de reprendre en main leur alimentation. Le développement de fermes urbaines permet également la mise en valeur de terres agricoles et naturelles et sont l’expression concrète d’une volonté de préserver le foncier agricole et la biodiversité et d’installer des paysans sur des modèles sans pesticides de synthèse.

Retour sur la Prévalaye agricole

Initié en 2014, le projet agricole de La Prévalaye a été élaboré conjointement à l’opération d’aménagement de la Vallée de la Vilaine. Sa réflexion est menée en lien avec le Comité de Gestion de La Prévalaye. L’enjeu est d’accompagner et de valoriser les pratiques respectueuses de l’environnement (ex. Jardins familiaux de la Prévalaye et de Sainte-Foix, ferme du Gros Chêne et autres initiatives mentionnées plus haut). Le projet “Terres solidaires” de Victor Lipovac et de Cœurs Résistants, vient poursuivre le développement de ces activités agro-écologiques en tissant des liens entre récoltes et aide alimentaire.
Calendrier du projet Terres solidaires
La prochaine année sera consacrée au montage juridique de la structure et à l’installation sur les lieux. Le projet bénéficiera également, dans le cadre du parcours d’installation agricole de Victor Lipovac d’un appui pour valider notamment le modèle économique. En janvier 2024, la partie concrète du projet commencera à voir le jour avec la mise en place du réseau d’irrigation, l’implantation des serres, la construction du hangar ou encore l’achat de matériels nécessaires à la production à partir du printemps.

Les porteurs de projet

Victor Lipovac est issu d’une formation de responsable d’entreprise agricole et a eu l’opportunité de travailler dans plusieurs fermes maraichères ainsi qu’au sein de structures associatives et militantes d’aide alimentaire. Poussé par un fort engagement social et écologique, il s’est dédié à la réflexion d’une agriculture qui vient répondre aux défis de notre temps : la transformation écologique et sociale de la pratique agricole. Sur les 7 hectares de terres mis à disposition par la Ville de Rennes, situés au lieu-dit Sainte-Foix, Monsieur Lipovac suivra les principes du maraichage sur sol vivant (MSV). Le MSV est un mouvement agricole pour lequel le but est de reconstituer dans les parcelles agricoles le cycle naturel de la fertilité des sols par des itinéraires techniques spécifiques, qui s’appuient notamment sur l’arrêt du travail du sol et l’apport de matière organique. De cette manière, il proposera des légumes biologiques, favorisera la vie du sol et offrira un nouvel espace péri-urbain riche en biodiversité.

Cœurs Résistants est une association qui lutte contre la précarité, promeut l’inclusion sociale et réalise des distributions alimentaires depuis 2016. L’association fonctionne principalement grâce au bénévolat. 80 % des bénévoles se trouvent en situation de précarité, de pauvreté, vivant ou non dans la rue. Cœurs Résistants a instauré un véritable parcours de remise en action, en confiance en soi et dans les autres et recherche depuis plusieurs années, le moyen de faire cohabiter aide alimentaire digne, espaces ressourçants et production alimentaire. L’association dispose d’une cuisine dans ses locaux rue du Faux Pont, permettant de préparer des repas chauds distribués aux personnes de la rue lors des maraudes. De plus, des produits divers, dont des fruits et légumes sont distribués chaque jour au Village Alimentaire. Cœurs Résistants étant un membre à part entière de la future coopérative, les bénéficiaires auront l’opportunité de participer à la dimension productive ainsi que démocratique de la ferme. L’association est conventionnée avec la Ville de Rennes pour le don alimentaire (elle bénéficie des produits propres à la consommation si non utilisés dans la restauration collective) et est hébergée au village alimentaire situé au 4 Rue du Bois Perrin. Elle a été lauréate de la saison 5 du Budget participatif pour le développement d’une cuisine solidaire partagée.

Contact presse
Skip to content