Actualité Sécurité-Justice

A DIJON, FRANCE URBAINE PRÉPARE SA PROCHAINE BIENNALE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA PRÉVENTION

La commission “Sécurité et prévention” de France urbaine s’est réunie à Dijon, deuxième étape de son tour de France préparant la Biennale de la sécurité et de la prévention, prévue en 2024.

fuzgssbwiae3mpy

Les élus de la commission « Sécurité et prévention » de France urbaine, co-présidée par David Marti, maire du Creusot et président de la Communauté Urbaine Creusot-Montceau, se sont retrouvés à Dijon le 28 avril 2023.

France urbaine prépare sa prochaine Biennale de la sécurité et de la prévention

La commission « Sécurité et prévention » est revenue sur les divers chantiers et a fait un point d’étape sur le calendrier et les concertations territoriales organisées dans le cadre de la préparation de la 2ème édition de la Biennale de la sécurité et de la prévention de France urbaine. Les groupes de travail des coordonnateurs CLSPD/CISPD et celui des Polices municipales ont pu faire un retour sur les travaux en cours tels que la médiation sociale, l’accueil des tigistes et la valorisation du tutorat.

Dans la foulée, David Marti a proposé une feuille de route pour la commission en matière de cybersécurité et a évoqué les relations de travail à venir avec les autres associations d’élus en matière de sécurité et de prévention de la délinquance, notamment, dans le dialogue avec l’Etat.

Les élus de la commission ont également apprécié les tendances à l’œuvre ainsi que les besoins des grandes villes quant à l’organisation des grands évènements et notamment de la Coupe du monde de rugby et des jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Elus et Police nationale avancent ensemble

Interrogés par les membres de France urbaine, Olivier Brun, conseiller « Jeux Olympiques » et Phillipe Tireloque, directeur central adjoint de la sécurité publique au sein de la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN), se sont voulus rassurants quant aux moyens prévus par l’Etat et à la tenue des festivals et autres manifestations culturelles sur le reste du territoire. Une mobilisation des forces de l’ordre et des services préfectoraux permettra la disponibilité de l’intégralité des agents sur le terrain, tant sur les sites de compétition, que dans le reste des circonscriptions de sécurité publique.

Aussi, il a été unanimement rappelé que les collectivités locales, au même titre que les services de police, faisaient face aujourd’hui à une délinquance qui se dématérialise de plus en plus et qu’il existait de forts enjeux en matière d’ordre public. L’importance du travail et du dialogue en dehors des instances institutionnelles, de la vidéoprotection, de la connaissance fine des moyens alloués ou encore du développement des statistiques de la police en temps réel pour les élus, étaient d’ailleurs des sujets au cœurs des débats. Dans les prochains jours, une directive visant à améliorer les relations opérationnelles entre la police nationale et les élus, au bénéfice du continuum et de la co-production de la sécurité devrait d’ailleurs être adressée aux directions territoriales de la police nationale.

Du fait de l’échéance proche de ces grandes événements et soucieux de concrétiser leur partenariat, tant au niveau national que local, les élus de France urbaine et la Direction Générale de la Police Nationale se réuniront à nouveau d’ici la fin de l’année pour faire un point d’étape

On Dijon, un programme unique en son genre

Enfin, les membres de la commission « Sécurité et prévention » ont pu découvrir et visiter « On Dijon », programme piloté par la Ville et la Métropole de Dijon. Ce dernier vise à optimiser la gestion des services publics urbains et regroupe la direction de plusieurs services auparavant séparés, au sein d’un poste de commandement unique et permet ainsi la gestion centralisée de l’espace public et de l’ensemble des équipements urbains connectés des 24 communes composant le territoire (feux de circulation, éclairage, vidéoprotection, services de voirie…).

Ce programme innovant permet de réaliser des économies d’échelle sur les consommations d’énergie, améliore la sûreté de l’espace public, développe une meilleure coordination en cas de gestion de crise par des moyens regroupés et par l’utilisation de nouvelles technologies d’informations performantes, permet une meilleure information des citoyens et favorise ainsi une plus grande transversalité entre les différents services.

France urbaine et l’ensemble des membres de sa commission « Sécurité et prévention » remercient Francois Rebsamen, Maire de Dijon et président de Dijon Métropole, Nathalie Koenders, Première adjointe et pilote du groupe de travail « Polices municipales » de l’association, ainsi que les services de la ville pour leur accueil et l’organisation de cette journée.

Skip to content