A la Une
dans 

Lors de son discours prononcé à l’occasion de la Conférence nationale des territoires du 17 juillet 2017, le Président de la République a notamment développé sa vision d’une République des territoires.

La 2e édition des Journées Nationales de France urbaine sera accueillie par Dijon Métropole, présidée par François Rebsamen, les 5 et 6 avril prochains. Après le succès d'Arras en 2017, ces journées seront l’opportunité pour tous les maires des grandes villes, président(e)s des grandes agglomérations et des métropoles de France de se réunir autour de visites, d’ateliers et séances plénières pour poursuivre l’esprit insufflé par Arras, celui de l’autonomie, de la responsabilité, du dialogue mais aussi celui de l’indispensable « Alliance des territoires ».
Au travers d'ateliers thématiques, il s’agira de faire le point sur les avancées obtenues notamment en matière financière ou institutionnelle mais aussi de préparer les échanges futurs avec les différents acteurs autour de huit thèmes : contrats financiers, politiques alimentaires, sport, alliance des territoires, éducation artistique et culturelle, sécurité, mobilité, et Gemapi.

"Ces Journées permettront de partager un moment essentiel de la vie de notre association qui, depuis ses débuts, n’a cessé, de mobiliser notre enthousiasme et notre intelligence collective" déclare Jean-Luc Moudenc.

Le Ministère de l’Intérieur a dévoilé, jeudi 8 février 2018, la liste des sites qui expérimenteront la police de sécurité du quotidien (PSQ) au cours des prochains mois. Déployée dans 30 quartiers "prioritaires" et en zone de compétence de la gendarmerie dans 20 départements, la police de sécurité du quotidien impliquera "un profond changement de méthode" des forces de l'ordre selon Gérard Collomb.

dans 

Le conseil d’administration de France urbaine s’est réuni sous la présidence de Jean-Luc Moudenc le 7 février à l’hôtel de ville de Paris à l’invitation d’Anne Hidalgo, maire de Paris.
L’ordre du jour, particulièrement riche de cette réunion, a permis d’aborder de nombreux points, qui témoignent de l’actualité particulièrement dense qui mobilise notre association.
 
Au cours de la première séquence, consacrée aux finances, le conseil d’administration a, au terme de débats particulièrement fournis, décidé la publication d’un communiqué exprimant les points de vigilance de France urbaine quant aux modalités de la contractualisation financière entre l’Etat et les collectivités locales. Il a également pris acte de l’engagement du gouvernement à ce que la diminution de la DCRTP (dotation de compensation de la réforme de la taxe professionnelle) soit réexaminée et qu’une solution puisse être trouvée dans le courant de l’année 2018 pour effacer le préjudice subi par les intercommunalités concernées. Prenant acte de ce que le Président de la République avait, à plusieurs reprises, indiqué que la réforme fiscale permettrait de maintenir l’autonomie fiscale des communes, le conseil d’administration de France urbaine souhaite saisir l’opportunité de la révision constitutionnelle pour demander que, s’agissant du bloc communal doté de la clause de compétence générale, l’autonomie fiscale, et non financière, puisse être inscrite dans la loi fondamentale.

dans 

Une délégation de France urbaine emmenée par le président Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse métropole et composée d’André Rossinot, président de la métropole du Grand Nancy, secrétaire général et Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, président de la communauté d’agglomération du Grand Besançon et premier vice-président a rencontré, mercredi 24 janvier, Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé.

L’occasion de revenir sur les problématiques de désertification médicale, la ministre reconnaissant que ce sujet ne concernait pas seulement