Share

Synthèse des travaux du bloc local pour l’Enseignement supérieur et la recherche 2017-2020

La démarche inter-associations d’élus initiée en 2012/2013 visant à mieux position­ner le rôle des collectivités du bloc local (villes et intercommunalités) dans le cadre de la loi Fioraso et à montrer l’ancrage des Universités sur leur territoire, s’est pour­suivie entre 2014 et 2017 par une série de séminaires dont les conclusions ont été publiées au sein d’une synthèse intitulée « les enjeux territoriaux de l’enseignement supé­rieur et de la recherche, synthèse des travaux du bloc local pour l’enseignement supérieur et la recherche [2014 > 2017] ».

Cette démarche ne s’est jamais arrêtée. Une nouvelle convention rassemblant France urbaine, l’AdCF, l’AVUF, Villes de France et la FNAU, ouverte aux collaborations avec Régions de France, le Ministère de l’ESRI et la CPU, signée en 2017, a permis de poursuivre les travaux visant à favoriser un rapprochement entre deux mondes, universitaire et des collectivités, qui semble désormais inéluctable.

Pour cette nouvelle synthèse des travaux du réseau des collectivités ESR, menés sur la période 2017>2020, de nouveaux champs de coopération entre collectivités et établisse­ments d’enseignement supérieur et de recherche sont abordés : transition énergétique, formation professionnelle, etc.

Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche se rapprochent pro­gressivement et de manière croissante de leurs collectivités de référence, pour trouver avec elles des solutions concrètes aux enjeux du logement étudiant, de la place de l’univer­sité dans la ville, de l’accompagnement dans la rénovation énergétique de leurs bâtiments. Parallèlement, les collectivités prennent pleinement conscience que l’université n’est pas une institution hors sol, mais bien un interlocuteur quotidien des politiques publiques locales, et même un acteur essentiel des éco-systèmes locaux. On ne peut que s’en féli­citer : les coopérations entre ces deux mondes s’accentuent tous les jours pour améliorer l’action publique, mieux former les générations futures et produire des innovations pour le monde économique.

Créer et développer la familiarité entre les collectivités et l’enseignement supérieur est un enjeu de taille, que la loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR), en cours d’élaboration au moment de l’écriture de ces quelques lignes, doit impérativement reprendre et consolider. L’enseignement supérieur et la recherche, compétences d’Etat, font en effet depuis de nombreuses années l’objet d’incursions des collectivités locales et des régions qui viennent ajouter à l’action de l’Etat la finesse de leur connaissance des enjeux sociaux, économiques et culturels, de leur territoire.
 

Ludovic Grousset

Directeur en charge de la Cohésion des territoires, de la réforme territoriale, du Développement économique, de l’ESR et de la Fonction publique territoriale

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.