Share

« Nos territoires demain » : Les candidats à l’élection présidentielle ont présenté leur vision de la décentralisation lors de l’audition de France urbaine et d'Intercommunalités de France

22/03/2022

Les élus des grandes villes, communautés de communes, d’agglomération et métropoles, réunis par France urbaine et Intercommunalités de France, ont auditionné les candidats à l’élection présidentielle ou leurs porte-paroles, le 22 mars 2022 à l’Institut du monde arabe. Plus de 200 élus locaux, venus de toute la France, ont participé à l’événement « Nos territoires demain ».
 
Dans le respect des règles d’égalité et de neutralité, les candidats ou leurs porte-paroles ont été invités, avec un temps de parole identique, à s’exprimer sur leur vision de la décentralisation, de l’organisation territoriale, des finances locales et du rôle des collectivités dans l’élaboration et la conduite des politiques publiques à venir dans le pays. À l’issue de leur audition respective, chaque candidat ou porte-parole s’est vu remettre l’adresse de France urbaine à l’attention des candidats à l’élection présidentielle et le Manifeste des Intercommunalités de France.

Fidèles à leur esprit constructif et transpartisan, les élus d’Intercommunalités de France et France urbaine remercient chaleureusement les candidats qui, par leur présence ou celle de l’une ou l’un de leurs représentants, confirment l’estime portée aux élus locaux et à leur action menée au quotidien et en proximité, au plus près des habitants. Ils saluent la qualité des interventions, toutes marquées par l’impérieuse nécessité de donner davantage de marges de manœuvre aux élus locaux pour s’organiser collectivement et assurer le développement de leurs territoires.

« Il n’y a pas de programme de candidat à l’élection présidentielle, qu’il soit de gauche ou de droite, qui ne pourra concrètement être mis en œuvre sans le concours express des collectivités territoriales. Les villes et les intercommunalités, ce sont des transports en commun, des routes, des crèches, des écoles, des cantines, des maisons de santé, des parcs d’entreprises, des stations d’épuration, des panneaux solaires, des réseaux de chaleur… Nos politiques sont concrètes, au service de nos habitants, de nos associations, de nos entreprises. » ont affirmé Jean-Luc Moudenc, 1er Vice-président de France urbaine et Sébastien Martin, Président d’Intercommunalités de France.

Pour que les politiques nationales donnent des résultats concrets, il faut que l’État et les territoires travaillent main dans la main, dans l’esprit de confiance, de coopération et de responsabilité partagée défendu par les deux associations. « Quel que soit le choix des Français le 24 avril, nous, associations d’élus locaux, nous nous engageons à travailler ensemble pour faire avancer la cause des territoires. » ont assuré Sébastien Martin et Jean-Luc Moudenc.

Les élus de France urbaine et d’Intercommunalités de France attendent désormais que les candidats portent durant les derniers jours de la campagne et dans les prochains mois ces propositions qui n’ont qu’un objectif : rendre plus efficace l’action publique locale, au service de tous les Français et de leur quotidien.
 

Paris, le 22 mars 2022

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.