Share

France urbaine appelle l’Etat à amplifier les efforts vers les personnes les plus éloignées de la vaccination

25/06/2021

A ce jour, plus de 32 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin et 19 millions sont complètement vaccinées. La mobilisation conjointe de l’Etat et des collectivités, grâce notamment à l’effort sans relâche des centres de vaccination, a permis jusqu’ici de tenir les objectifs fixés par le Gouvernement. En ce début d’été, les contraintes sanitaires sont ainsi progressivement levées et de nouvelles perspectives sont données à notre pays.

Pourtant, alors que la liste des publics éligibles n’a jamais été aussi large, la campagne de vaccination marque le pas dans beaucoup de grandes villes de France. Si le nombre de vaccinations quotidiennes se maintient à un niveau élevé, avec plus de 700 000 injections par jour, les élus des grandes villes, agglomérations et métropoles s’inquiètent ainsi du fléchissement constaté ces dernières semaines dans la prise de rendez-vous et les primo-injections.

Ces derniers mois, nombre de nos territoires se sont déjà engagés dans des actions innovantes pour rapprocher le vaccin des publics qui en sont les plus éloignés, et qui sont souvent les plus fragiles. Elles ont mis en place – aux côtés des dispositifs nationaux d’aller-vers – des vaccibus et des centres éphémères, réservé des créneaux spécifiques dans leurs centres ou encore sensibilisé le tissu associatif sur leur territoire.

Partenaires de l’Etat dans la mise en œuvre opérationnelle de cette campagne, les élus urbains rappellent que les centres de vaccination mis en place dans les villes mobilisent des moyens humains et financiers importants. Il est donc essentiel que la campagne vaccinale ne perde rien en intensité dans les prochaines semaines.

L’enjeu est maintenant de sensibiliser les populations qui ne sont pas encore vaccinées et d’optimiser la communication gouvernementale, en ciblant ces publics de manière prioritaire et précise, à l’échelle locale.  

C’est dans ce sens que l’association avait formulé, le 8 avril dernier, des propositions concrètes dans sa Contribution sur « l’aller-vers » la vaccination des personnes âgées Il nous faut collectivement maintenir ce cap et l’amplifier pour pouvoir enfin laisser la crise derrière nous.

Afin de maintenir la dynamique vaccinale, France urbaine appelle donc l’Etat à accompagner et renforcer les dispositifs d’« aller vers » à destination des populations éloignées du geste vaccinal (personnes précaires, migrants, populations des quartiers prioritaires de la politique de la ville, personnes isolées, jeunes en difficulté…).
 

PARIS, le 25 juin 2021

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.