Share

Déconfinement : A présent, accélérons nettement la campagne vaccinale

30/04/2021

Le président de la République a détaillé jeudi 29 avril les différentes phases de la levée progressive des restrictions sanitaires.

France urbaine, par la voix de sa présidente Johanna Rolland, Maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, se félicite que le Chef de l’Etat donne enfin des perspectives et un calendrier aux Français, après plusieurs semaines de confinement, mêlant fatigue, inquiétude et résignation.

En période de crise, avec la prudence et l’humilité qui doivent nous guider, il faut donner un cap. Les Français et leurs élus ont besoin de clarté et de visibilité. Les élus urbains, pleinement mobilisés depuis le début de la crise sont en première ligne pour répondre aux inquiétudes et aux interrogations de leurs concitoyens. Dans l’adversité, ils ont toujours été constructifs, conscients de la gravité de la situation, ils ont fait respecter les règles sanitaires en vigueur et pris des mesures d’urgence et de soutien pour tous les Français impactés par la pandémie.

Tout d’abord, les élus urbains approuvent la réouverture des collèges et des lycées dès le 3 mai. La continuité pédagogique et la lutte contre le décrochage scolaire, au cœur de leurs préoccupations, ne peuvent être délaissées car c’est l’avenir de notre jeunesse qui est en jeu. En cohérence et en responsabilité, France urbaine réitère cependant son appel à élargir la cible vaccinale à l’ensemble des enseignants et des personnels éducatifs, au contact des enfants toute la journée.

La réouverture, conditionnée au respect de jauges, des commerces, lieux culturels et sportifs et des terrasses annoncée au 19 mai prochain donne un véritable bol d’air, tant aux Français qu’aux professionnels de ces secteurs, dont l’activité est arrêtée depuis plusieurs mois. Les élus des grandes villes, agglomérations et métropoles appellent le Gouvernement au renforcement de la concertation sur la réouverture progressive, l’élaboration des protocoles sanitaires et du maintien du soutien financier pour ces acteurs, notamment ceux de l’événementiel, dont l’activité fut fortement impactée par la crise de Covid-19 et qui ne pourront, sauf dégradation de la situation épidémique, réouvrir que le 9 juin prochain.

La clé de la réussite d’un déconfinement progressif et d’une sortie de crise le plus tôt possible est la vaccination. L’association estime qu’une nette accélération de la campagne vaccinale est impérative. L’ouverture à de nouvelles cibles prioritaires et de nouvelles tranches d’âges est essentielle si l’on souhaite tenir les objectifs fixés par le Chef de l’Etat et retrouver nos vies normales. En parallèle, les élus ont besoin de visibilité sur les commandes et la répartition des doses dans les mois à venir et du soutien de l’Etat pour financer les vaccinodromes.

Le dialogue et le partage d’expérience sont déterminants. Engagés, solidaires, responsables et aux côtés des personnels soignants sur le pont depuis un an, les élus de France urbaine attendent de l’Etat et du Gouvernement la poursuite de la concertation et les assurent de leur entière mobilisation pour poursuivre les efforts engagés pour lutter contre l’épidémie, soutenir les acteurs, et protéger les Français sur l’ensemble du territoire national.
 

PARIS, le 30 avril 2021

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.