Share
Culture

Villeurbanne élue « Capitale française de la culture 2022 »

30/03/2021

Les élus de France urbaine saluent les équipes mobilisées pour cette campagne de soutien et l'ensemble des villes candidates à ce Label initié par l'association.

Les élus de France urbaine expriment leurs chaleureuses félicitations à la Ville de Villeurbanne, son Maire Cédric Van Styvendaël, son équipe municipale et toutes les personnes mobilisées pour cette campagne de soutien.

Ils souhaitent également exprimer leurs pensées et leurs amitiés à l'ensemble des villes candidates à ce Label initié par l'association. Leurs candidatures, d’une exceptionnelle qualité, ne sont que les prémices d’une ambition culturelle portée et assumée pour les années à venir, qui seront à coup sûr récompensées dans un futur proche.

Lancé par le ministère de la Culture, ce nouveau label distinguera, tous les deux ans, une commune ou un groupement de communes de 20 000 à 200 000 habitants se démarquant par le soutien à la création, la valorisation du patrimoine, la transmission artistique et culturelle, la mobilisation des habitants, ainsi que l'implication des artistes et acteurs culturels implantés sur le territoire.

Villeurbanne avait choisi de présenter un projet qui place la culture au plus près des habitants et notamment des jeunes, dans les écoles, les collèges et les lycées. De ce fait, l’élection de la Ville de Villeurbanne constitue une nouvelle opportunité de coproduire une politique culturelle ambitieuse avec tous les intervenants du territoire.
Villeurbanne, dans le cadre de sa candidature pour devenir Capitale française de la culture 2022, a proposé d’élaborer, avec les jeunes et les acteurs culturels de la ville, une programmation dédiée autour de plusieurs temps forts :
 

  • Un festival en plein air conçu par les jeunes dans le parc naturel urbain de la Feyssine. Ils et elles assureront la production, la programmation artistique, la direction technique… Au programme : des concerts, des spectacles de théâtre et d’arts de la rue, des déambulations…
  • 25 mini-centres culturels, décentralisés dans les quartiers, seront déployés au sein des groupes scolaires : lieux de contact avec le livre et la lecture, d’exposition avec les œuvres de l’Artothèque municipale et du Fonds régional d’art contemporain, mais aussi centres d’éveil, de découverte musicale et instrumentale avec l’Ecole nationale de musique. Ils pourront être pérennisés.
  • 22 balades patrimoniales sur plus de 100km seront élaborées avec les jeunes. Le dénominateur commun de ces balades sera l’originalité du parcours (un lieu, un arbre ou encore un commerce) avec la mise en place de bornes du patrimoine connectées.
  • Le Théâtre National Populaire constituera sa seconde troupe éphémère avec une trentaine de jeunes de l’ensemble du territoire.
  • Les Ateliers Frappaz, Centre national des arts de la rue, accueilleront des groupes de jeunes qui prendront part aux différentes créations prévues dans l’espace public.
  • Le cinéma Le Zola, cinéma d’art et d’essai, accompagnera la création, dans la rue, de plusieurs centaines de mètres de pellicules qui, une fois numérisées, seront projetées dans plusieurs lieux de la ville et mises en ligne sur internet.
  • La compagnie KompleX KapharnaüMet son équipe artistique pluridisciplinaire, initiera des « Parlements des collèges et lycées », pour engendrer une « prise de parole de la première génération du XXIe siècle ». Ces parlements donneront lieu à des créations plastiques et d’affiches qui recouvriront les murs de Villeurbanne. Ils se déplaceront de quartier en quartier.
  • L’exposition annuelle du Rize, centre mémoires et société, sera consacrée à la jeunesse et placera Villeurbanne à hauteur d’enfant avec, notamment, de nombreuses actions de médiation en direction du public scolaire.