Share
Stratégies alimentaires territoriales

Un Appel à manifestation d'intérêt pour faire émerger des projets territoriaux agissant pour une alimentation durable

10/03/2022

Les réponses sont attendues au plus tard le 1er juin prochain pour la première vague, le 2 décembre pour la deuxième vague. 

Cet Appel à manifestation d'intérêt (AMI) propose de faire émerger des projets territoriaux agissant pour une alimentation durable, performante et structurée entre les acteurs locaux. Les réponses sont attendues au plus tard : le 1er juin 2022 pour la première vague, le 2 décembre 2022 pour la deuxième vague. L’AMI "Démonstrateurs territoriaux agriculture et alimentation durable" a été lancé dans le cadre du 4ème Programme d’Investissement d’Avenir.

Les projets candidats à l’AMI devront être axés sur deux thématiques principales :

  • systèmes agricoles durables et équipements agricoles contribuant à la transition écologique
  • alimentation durable et favorable à la santé

Des exemples ?

  • Faire évoluer les pratiques culturales et le pilotage de la fertilisation azotée pour réduire les fuites de nitrates dans les nappes (expérimentation avec obligation de résultats) et d’ammoniac dans l’atmosphère
  • Mettre en place un plan territorial de gestion de l’eau animé par un collectif qui regroupe les différents porteurs d’enjeux et qui gère des outils de pilotage stratégique (stocks) et tactique (flux)
  • Repenser l’alimentation des animaux d’élevage en produisant chez les éleveurs cultivateurs les matières premières jusqu’alors importées
  • Repenser l’utilisation des terres en fonction des demandes locales en tenant compte des complémentarités entre ces demandes et des exigences de transformation et de conditionnement
  • Mieux utiliser la ressource en eau à différentes étapes du grand cycle de l’eau
  • Optimiser les capacités de fret et de logistique pour exporter les produits et importer les facteurs de production depuis et vers les bassins de production
  • Imaginer les lieux de stockage et d’allotement qui permettent de prendre en compte la diversification des cultures
  • Une gouvernance multi-partenariale - dont au moins une collectivité territoriale - devra permettre de tester en conditions réelles, dans une approche systémique et en lien avec les acteurs de la recherche et de la formation, de nouvelles technologies et de nouveaux modèles d'usage au potentiel de diffusion/réplicabilité élevé.