Share
Sport

Sobriété énergétique dans le sport : France urbaine en phase avec les fédérations pour un sport plus sobre et responsable

20/10/2022

La commission « Sport » de France urbaine a réuni le 18 octobre 2022 plus de 60 élus et cadres des grandes villes, agglomérations et métropoles ainsi que le mouvement sportif.

La commission « Sport » de France urbaine, dans un format inédit en lien avec la commission « Transition écologique », a réuni en visioconférence le 18 octobre 2022 une soixantaine de participants issus des grandes villes, grandes agglomérations et métropoles ainsi que du mouvement sportif, à savoir la Fédération française de basket-ball (FFBB), la Fédération française de natation (FFN), la Fédération française d’athlétisme (FFA), l’Association nationale des ligues de sport professionnel (ANLSP), le Syndicat national des patinoires (SNP) et le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), en présence de l’ANDES représentée par son président, Patrick Appéré, Adjoint à la politique sportive de la Ville de Brest et conseiller de Brest Métropole. Cette séquence intervient quelques jours après l’annonce du plan de sobriété énergétique du ministère des Sports, des Jeux olympiques et paralympiques, auquel France urbaine a pris part.

Rénovation énergétique : 320 000 équipements sportifs concernés

Le mouvement sportif et les membres de la commission « Sport » de France urbaine ont analysé les mesures et évalué leur mise en œuvre pratique sur le terrain : si certaines d’entre elles étaient déjà appliquées et permettront une réduction substantielle de l’impact énergétique du sport, l’ensemble des acteurs appelle à un financement massif de la rénovation énergétique, notamment via le « Fonds vert », du parc sportif existant, souvent désuet et énergivore (gymnases, piscines, patinoires...). Il s’agit là de 320 000 équipements structurants au service du sport pour tous et du sport scolaire qui font face à des faiblesses énergétiques et structurelles et qui appellent à agir en urgence, en complément des équipements sportifs de proximité du plan 5 000 équipements.
 
Au moment où la Nation sportive est un projet commun et une cause nationale en 2024, cela nous appelle à agir dès maintenant avec les propriétaires d'équipements sportifs, sans occulter l'investissement important de l'Etat pour des lieux sportifs de proximité à travers le plan 5 000 équipements, dans le respect des projets sportifs locaux. 

Le secteur du sport touché de plein fouet par la crise énergétique

Il a ressorti des échanges une mobilisation et une volonté conjointes de porter le sport au bon niveau interministériel. En effet, cette crise énergétique impacte les pratiques sportives, la continuité du service public sportif et partant la cohésion sociale, le vivre-ensemble et la santé publique, à l’instar de la réduction des plages horaires voire de la fermeture des piscines pour le « savoir-nager ».

Repenser le modèle sportif

Elle questionne la place du sport dans notre société : cette crise invite ainsi à repenser le modèle sportif et à mettre en perspective l’ensemble des pratiques sportives, dont certaines sont parfois des symboles d’injustice climatique et sociale. Dans ce contexte, la nouvelle gouvernance du sport mise en place à la faveur de la création de l’Agence nationale du sport (ANS) aidera utilement à progresser dans le sens du collectif et de la responsabilité partagée, notamment au sein des conférences régionales du sport.  

 Ces sujets seront au cœur des échanges avec la ministre des Sports, des Jeux olympiques et paralympiques, Amélie Oudéa-Castéra, que rencontreront le 4 novembre prochain la présidente de France urbaine, Johanna Rolland, Maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole, accompagnée des co-présidents et vice-présidents de la commission « Sport » de France urbaine, Roselyne Bienvenu, Vice-présidente d’Angers Loire Métropole, Pierre Rabadan, Adjoint à la Maire de Paris, Anne-Marie Heugas, Vice-présidente d’Est Ensemble, et Raphaël Blanchard, Adjoint au Maire de Reims.

Nous reviendrons plus en détail sur le sujet dans le prochain numéro de France urbaine HEBDO.