Share
Economie des territoires

Revitalisation commerciale : des stratégies et des outils adaptés à chaque territoire

12/05/2021

​La restructuration et la revitalisation des rez-de-chaussée commerciaux dans les centres-villes fait l’objet d’un cycle de travail mené par France urbaine.

La restructuration et la revitalisation des rez-de-chaussée commerciaux dans les centres-villes, polarités de quartiers et grands ensembles fait l’objet d’un cycle de travail mené depuis le début de l’année avec les adhérents de France urbaine.
 

Chaque territoire urbain a sa propre histoire

 
La diversité des approches et intervenants (Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), Banque des Territoires, Chambre de commerce et d’industrie (CCI)…) démontre que chaque territoire urbain présente une histoire, un tissu commercial et un projet de redynamisation spécifique pour lequel il convient de concevoir et développer des stratégies et outils adaptés.
 

Bordeaux, Strasbourg, Nancy : trois territoires, trois stratégies, des points communs

 
Le groupe de travail dédié à cette thématique s’est penché sur trois démarches conduites par trois métropoles : Nancy, Strasbourg et Bordeaux. Si la date de création du statut diffère pour chacun de ces territoires (60 ans à Bordeaux, 2 ans à Nancy, 12 ans à Strasbourg), si les périmètres sont différents (centre-ville pour Nancy, quartiers politique de la ville pour Strasbourg, métropole pour Bordeaux), on peut identifier quelques points communs :
 

  • Il convient de parler de sociétés immobilières public / privé plutôt que de foncières : il ne s’agit pas de développer des outils de portage mais bien des opérateurs en capacité d’acquérir, rénover et commercialiser rapidement des espaces commerciaux ;
  • Le commerce ne se décrète pas, la capacité du marché à répondre à l’offre proposée doit être avérée : la présence d’actionnaires privés est une garantie, dans les comités d’engagement, que l’opération répond à des ratios économiques équilibrés et sains ;
  • La patience et la persévérance sont essentielles : les opérateurs se positionnant sur des espaces échappant aux logiques classiques du marché, les projets s’avèrent longs et complexes, nécessitant parfois plusieurs années pour rassembler les financeurs publics susceptibles d’accompagner l’opération à ses débuts ;
  • Ces outils doivent rester en état de veille et de réinvention permanente : les boutiques éphémères, les services de co-working, l’hébergement d’acteurs de la logistique urbaine ou de l’économie sociale et solidaire représentent par exemple les nouveaux défis des opérateurs mandatés par les métropoles et agglomérations pour développer et animer l’économie de proximité.

 
Pour la suite de ses travaux, France urbaine se penchera sur l’acquis des Opérations de Revitalisation de Territoire (ORT) et sur les possibilités, envisagées dans la loi dite « 4D », de leur duplication sur les métropoles et agglomérations.
 

Ludovic Grousset

Directeur en charge de la Cohésion des territoires, de la réforme territoriale, du Développement économique, de l’ESR et de la Fonction publique territoriale