Share
Economie circulaire - ESS

Retour sur le webinaire « Achats solidaires et Relance économique » du 30 novembre 2020

03/12/2020

Dans le cadre du « mois de l’ESS », France urbaine s’est associée au RTES et Les Canaux pour organiser un webinaire dédié aux Achats solidaires et à la Relance économique.

Dans le cadre du « mois de l’ESS », France urbaine s’est associée au RTES et Les Canaux pour organiser à l’attention de ses membres un webinaire dédié aux Achats solidaires et à la Relance économique le 30 novembre dernier.

La commande publique guidée par une politique d'achats solidaires est un des leviers de soutien aux petites et moyennes entreprises locales, et en particulier aux entreprises de l’économie sociale et solidaire. Ces entreprises ont démontré une capacité de résilience depuis le début de la crise sanitaire de la Covid-19, elles n’en sont pas moins fragilisées aujourd’hui.

Ce webinaire visait à présenter la problématique suivante : dans quelle mesure la commande publique peut-elle être un outil de consolidation du modèle économique des entreprises de l’ESS ? Contribuer à créer - et garder - de la valeur ajoutée sur le territoire ? Et produire un impact social positif ?
 
Pour tenter d’apporter des éléments de réponse à ces questions, après l’ouverture par Émeline Baume, 1ère Vice-présidente de la Métropole de Lyon, et Frédéric Minard, Adjoint au Maire de Roubaix, et coprésidents de la nouvelle commission « Economie circulaire et ESS », de France urbaine, Christophe Divi, Directeur ESS 2024 aux Canaux a présenté la méthode développée par la plateforme solidaire ESS 2024 sur le projet des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 permettant de maximiser l'impact social positif des marchés passés dans le cadre des Jeux tout en garantissant des prestations de qualité pour répondre aux besoins des donneurs d'ordre. Cette méthode vise d’une part à accompagner et conseiller les donneurs d’ordre dans la passation de marché, et de l’autre, accompagner les structures de l’ESS pour y répondre. L’objectif étant de faire de ces jeux un rendez-vous international durable, inclusif et solidaire.
 
Frédéric Sergent, Directeur de l'APEI Aube, association composée de plusieurs structures du secteur du handicap, a fait part de l’expérience de sa collaboration avec Le Coq Sportif (fournisseur officiel des Jeux de Paris 2024). La naissance de cette collaboration s’était faite lors du premier confinement au printemps pour répondre aux besoins de production de masques, et qui a évolué en partenariat pour l’habillement des athlètes lors des JO 2024, le Coq sportif étant le fournisseur officiel de l’équipe de France. Il a été souligné à quel point l’accompagnement des collectivités a été important, afin de garantir la réactivité de la structure pour répondre à la demande du partenaire, notamment pour les locaux).
 
Par ailleurs, en sus de l’accompagnement et du soutien des structures de l’ESS, les collectivités territoriales et leurs groupements disposent de multiples outils (clauses sociales et environnementales, marchés réservés etc.) pour développer une commande publique responsable qui participe à la mise en place d’un modèle économique local plus partenarial, inclusif et résilient. La recherche de coopérations entre entreprises « traditionnelles » et structures de l’ESS est un élément clef dans la structuration économique du territoire, la réponse aux appels d’offre par des consortiums de ce type peut s’avérer fructueux, dans des logiques gagnant-gagnant.
 
Des collectivités "Grands Témoins" ont ensuite partagé leurs démarches, leurs réussites, mais aussi leurs questionnements dans le cadre de la mise en place de leur politique d'achats solidaires. Hortense Mourier, cheffe de service développement économique durable à la Métropole du Grand Paris, a présenté l’action de la métropole avec la mise en place d’une politique d’achats solidaires et la réalisation d'une cartographie des acteurs avec l’Atlas métropolitain de l’ESS, mais aussi le Programme Achats Circulaires et Solidaires, conduit en partenariat avec l’INEC, l’OBSAR et Les Canaux. Vincent Place, directeur adjoint en charge des achats à la Métropole Européenne de Lille, a présenté la mise en œuvre d’une politique d’achats solidaires de la métropole, qui s'est par ailleurs constituée en centrale d’achat, et la construction d'un réseau métropolitain des acheteurs responsables avec les acteurs de l'ESS, via la démarche « Osez l’ESS » de l’APES. Pierre Roth, vice-président en charge de l'ESS à l’Eurométropole de Strasbourg et administrateur du RTES, a présenté les grandes lignes de la politique d’achat public de l'Eurométropole, et souligné l'intérêt d'un SPASER (Schéma de Promotion des Achats publics Socialement et Écologiquement Responsables) pour les collectivités territoriales souhaitant s’engager dans une démarches d’achats responsables et solidaires.

Il est ressorti des interventions et témoignages des participants tout au long de ce webinaire que la mise en place d’une politique d’achat public responsable et solidaire, nécessite un travail important de sourcing (référencement) des acteurs, de mise en réseau et d’accompagnement des entreprises et des structures de l’ESS. Il subsiste néanmoins encore de nombreux freins qui appellent un effort de sensibilisation encore plus grand, notamment au sein des administrations territoriales.

Les échanges se sont terminés avec l’intervention de Mariella Morandi, conseillère en charge de l’Économie responsable au cabinet de Mme la Secrétaire d’État Olivia Grégoire, chargée de l'Économie sociale, solidaire et responsable. Elle a notamment rappelé l’action de l’État en matière d’achats responsables, l’intérêt de la « Charte Relations fournisseurs responsables », et l’importance de la commande publique pour contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable, dont un des instruments pour y parvenir est le Plan National d’Action pour les Achats Publics Durables (PNAAPD), le plan post-2020 est actuellement en cours d’élaboration. France urbaine s’est dite prête à contribuer à ce plan qui viendra structurer l’achat public pour les prochaines années.
  
France urbaine tient à remercier à nouveau ses partenaires co-organisateurs de l’événement, le RTES et Les canaux, tout comme les intervenants et les participants pour ces riches échanges !