Share
Tourisme
Santé

Réouverture des frontières : quelle est la stratégie du gouvernement ?

08/06/2021

Le gouvernement a présenté le 4 juin sa stratégie de réouverture des frontières. Mais le président de la République a enjoint les Français à partir en vacances en France.

Soutien aux acteurs du tourisme : les annonces du Chef de l’Etat

En déplacement dans le Lot, le Président Emmanuel Macron a appelé les Français à passer leurs vacances d’été en France et a dévoilé plusieurs mesures visant à soutenir les milliers d’emplois que le secteur touristique porte partout en France.
D’abord à Saint-Cirq-Lapopie puis à Martel, le Président de la République a fait le point avec les acteurs du tourisme, avec les commerçants, les élus et les habitants.Rappelant le rôle « majeur »  du secteur du tourisme dans l’économie française, Emmanuel Macron a évoqué les difficultés vécues par les professionnels depuis 16 mois et les « 31 milliards d’aides »  dont ils ont pu bénéficier. Les aides « continueront »  à hauteur de 15 milliards environ » a indiqué le Chef de l’Etat. Mais le secteur va surtout faire l’objet d’un « nouveau plan de reconquête et de réinvention du modèle » : amélioration de la formation et de la qualification des professionnels, investissements dans « le tourisme vert et le tourisme patrimonial », « montée en qualité des infrastructures », montée en puissance d’une offre numérique « made in France », afin que ce ne soient pas des « plateformes étrangères »  qui « captent la valeur ».
Le président de la République a également beaucoup insisté sur la question de l’emploi touristique : « Il y a plusieurs dizaines de milliers d’offres d’emploi dans ce secteur »  qui ne sont pas pourvues. Une plateforme spécifique a été mise en place par Pôle emploi sur ce sujet, monemploitourisme.fr,qui permet à tout demandeur d’emploi de postuler à des offres mises en ligne par les professionnels et contacter ceux-ci en direct.
Autre initiative prise par l’exécutif : une aide exceptionnelle destinée à « 50 000 jeunes boursiers, alternants ou en service civique »  âgés de 18 à 25 ans pour les aider à partir en vacances. Cette aide sera portée à « 90 % du coût du séjour », avec un plafond à 300 euros, pour des séjours entre les 2 juin et le 30 septembre. Cette aide est portée par l’Agence nationale des chèques vacances et, là encore, un site internet spécifique a été ouvert : depart1825.com.
 

Réouverture des frontières : quelles sont les règles en vigueur ?

A compter du 9 juin, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers seront rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de leur situation épidémique.
 

  • Pays « verts » : pas de circulation active du virus, pas de variants préoccupants recensés. Espace européen, Australie, Corée du Sud, Israël, Japon, Liban, Nouvelle-Zélande, Singapour.
  • Pays « orange » : circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants. Tous les pays, hors pays « verts » et « rouges ».
  • Pays « rouges » : circulation active du virus, présence de variants préoccupants. Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Népal, Pakistan, Sri Lanka, Suriname, Turquie, Uruguay.

 

Source : ministère de l'Europe et des Affaires étrangères

Pour les voyageurs souhaitant se rendre à l’étranger, il est nécessaire de s’informer au préalable sur les éventuelles restrictions appliquées par les pays de destination. Il est fortement recommandé de ne pas voyager vers les « pays rouges ».
 

Quel délai pour voyager après avoir été vacciné ?

Les vaccins admis par la France sont ceux reconnus par l’Agence européenne du médicament (EMA) : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.
La preuve de vaccination n’est valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :

  • 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
  • 4 semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
  • 2 semaines après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).


Quelles règles pour les Outre-mer ?

A partir du 9 juin, les déplacements entre le territoire métropolitain et les îles de Saint-Barthélemy, Saint-Pierre-et-Miquelon, la Guadeloupe, la Martinique et Saint-Martin seront possibles sans justificatif de motif impérieux. Un test PCR de moins de 72 heures est cependant demandé. Le motif impérieux restera encore en vigueur pour La Réunion, la Polynésie (sauf pour les personnes vaccinées) et la Guyane.
 

Les voyages au sein de l’Union européenne

Pour voyager au sein de l'Union européenne, il n’est actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais des obligations de test préalable et de quarantaine peuvent s’appliquer. A partir du 1er juillet, le pass sanitaire sera reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen.
Le certificat pourra intégrer une preuve de vaccination, un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement du COVID de moins de 6 mois. Les États pourront en outre établir des mesures sanitaires supplémentaires si elles sont nécessaires et proportionnées (par exemple : test, quarantaine…).
 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.