Share
Stratégies alimentaires territoriales

Pour un système alimentaire et agricole plus durable, misons sur la restauration collective publique

28/04/2022

Dans un contexte de hausse des prix, la restauration collective publique est un levier majeur. A condition de lever certains freins.

La restauration collective publique, un levier essentiel au service d’un système alimentaire plus durable

France urbaine inscrit son action sur les systèmes alimentaires dans une logique de transition en fondant son action sur la déclaration “Pour une Transition en faveur d’une alimentation durable, responsable et solidaire”, signée en février 2019 par 75 collectivités membres de l'association.

La mobilisation de la restauration collective publique au sein des dynamiques de transition des systèmes agricoles est un levier essentiel. Malheureusement, la mise en œuvre des lois EGalim (2018) et AGEC (2021) se heurte à des freins parfois techniques, juridiques ou financiers.
La notion d'exception agricole, prônée par France urbaine dans le cadre de sa contribution à l'attention des candidats à l’élection présidentielle, sera approfondie dans les prochaines semaines par les membres de la commission “Stratégies alimentaires territoriales” de France urbaine et du groupe de travail “Achat”, en vue de cerner le contenu d'un tel concept qui peut recouvrir des réalités très diverses.
En vue de mieux mobiliser la restauration collective, le levier éducatif est également apparu comme un besoin essentiel. Les enjeux de production, distribution et accompagnement des pratiques sont intimement liés et invitent à repenser la formation des professionnels et la valorisation de ces métiers pour lesquels les tensions au recrutement sont aujourd'hui croissantes. Cet enjeu a vocation à s'intégrer aux problématiques plus globales d'ores et déjà constatées au sein de la Fonction publique.

Penser les complémentarités

La mobilisation de politiques éducatives locales nécessite également de penser les complémentarités entre l'ensemble des acteurs éducatifs au sein de chaque territoire dans un contexte où de nombreux rapports pointent un important besoin de coordination.

Répondre à la hausse du prix des denrées

A court terme, la préservation d'une alimentation durable et de qualité au sein de la restauration collective publique nécessite également de répondre à la hausse du prix des denrées. Cette dernière a des impacts notables :

  • Impact financier à la hausse avec problématique de répercussion des coûts (fournisseur, consommateur, acheteur),
  • Marchés infructueux du fait de tensions sur l’approvisionnement,
  • ​Conditions de renégociation complexe : les modalités de mobilisation de la clause d’imprévision telles qu’affichées dans les circulaires du 23 et 30 mars font l’objet d’appréciations divergentes, ses conditions d’application ne sont pas adaptées

Le gouvernement va être interpellé par France urbaine prochainement sur cette question. La prochaine commission “Stratégies alimentaires territoriales” de France urbaine se tiendra à Strasbourg le 1er juillet 2022. Un appel à inscription pour les membres de France urbaine est encore ouvert. Le programme, axé sur la démocratie alimentaire et les enjeux européens, sera transmis prochainement.