Share
3 questions à...

Pia Imbs : « Les urgences de notre temps trouveront leurs solutions au niveau des territoires »

30/03/2021

Pia Imbs, présidente de l'Eurométropole de Strasbourg, a accordé un entretien à France urbaine HEBDO.

Selon vous, qu’a révélé la crise sanitaire de Covid-19 dans la relation entre l’Etat et les collectivités locales ? 
 
La crise sanitaire a avant tout révélé un besoin de proximité et de réactivité, qui passe nécessairement par le développement de circuits courts, à la fois dans notre façon de consommer mais aussi dans la relation entre les citoyens et l’administration. Il convient de créer un lien plus concret, plus simplifié et plus personnel afin d’apporter des réponses rapides, notamment face à l’inquiétude de la population. Cette crise, comme toute crise, a obligé l’Etat et les collectivités locales à innover. Les élus locaux, mobilisés en première ligne pour faire face à la crise, ont eu à traiter l’organisation de l’entraide. Sur notre territoire, nous avons été amenés à concevoir des outils de soutien économique inédits pour les entreprises lourdement impactées par la crise, en particulier pour les secteurs du tourisme, de la culture, de l’artisanat et de la restauration. Nous avons appris à travailler davantage et de manière plus efficiente avec les autres collectivités, en partenariat et en complémentarité.


"Cette crise, comme toute crise, a obligé l’Etat et les collectivités locales à innover." Pia Imbs

Quel rôle les territoires urbains peuvent-ils jouer dans la relance et le « monde d’après »  ?
 
Les territoires urbains ont plus que jamais une responsabilité à endosser dans la relance. Les urgences de notre temps (démocratique, climatique, économique et sociale) trouveront leurs solutions durablement au niveau des territoires, au plus proche du quotidien des citoyennes et citoyens. Il nous faut repenser un modèle de société qui sache se démarquer au mieux des excès de la mondialisation et d’une trop grande dépendance au commerce international, en valorisant et en soutenant une économie locale durable. Les métropoles inscrivent dans leur plan de relance des programmes particulièrement dédiés aux besoins émergents des habitantes et des habitants : une meilleure répartition entre les grandes villes et les territoires à travers une politique de mobilités, d’urbanisme et d’habitat, laquelle doit permettre aux générations actuelles et futures de s’adapter au dérèglement climatique.


"Les territoires urbains ont plus que jamais une responsabilité à endosser dans la relance." Pia Imbs

Vous avez été élue présidente de l’Eurométropole de Strasbourg en juillet dernier. Quelles sont les priorités de votre mandat ?
 
La question de la gouvernance est la pièce centrale de la politique publique que je porte. Je suis convaincue que ce mandat est celui de la dernière chance pour faire évoluer la métropole vers plus de proximité, pour créer un sentiment d’appartenance à l’Eurométropole et la rendre plus verte, plus solidaire, plus transfrontalière et européenne, plus participative et plus attractive. Tous ces enjeux doivent être analysés et traités en collégialité avec l’ensemble des communes de l’Eurométropole dans un souci d’équité territoriale et de participation citoyenne. Le pacte de gouvernance que nous mettons en place nous permettra de répondre de façon pertinente et efficace aux attentes des communes et des citoyens. Nous avons la ferme volonté d’irriguer l’Eurométropole d’une culture de la participation et du débat public et de déployer des stratégies opérationnelles en matière d’innovation, de modernisation et d’accompagnement.