Share
3 questions à...

Michèle Lutz : "Nous devons être plus que jamais aux côtés de ceux qui font la ville"

28/10/2020

Michèle Lutz, réélue Maire de Mulhouse, a accordé un entretien à France urbaine HEBDO.

Selon vous, qu’a révélé la crise sanitaire de Covid-19 dans la relation entre l’Etat et les collectivités locales ?
 
Vous le savez, à Mulhouse, nous avons été touchés plus tôt et plus fort que n’importe quelle autre ville de France. Nous avons été les premiers à être impactés et meurtris par le rouleau compresseur qu’a représenté ce virus. Localement, nous avons réussi à instaurer immédiatement un partenariat étroit et permanent avec les services de l’Etat, et plus particulièrement avec le Préfet qui a été pleinement à l’écoute et soucieux d’adapter les solutions au plus près du terrain. Depuis le premier jour, nous sommes en première ligne, c’est notre mission d’élus locaux, notre responsabilité. Au plus haut niveau de l’Etat, je crois que cette crise majeure a rappelé très clairement au Président et à son Gouvernement ce rôle majeur que nous exerçons à leur côté. A mon sens, l’Etat doit fixer le cadre général le plus simple et clair possible, et permettre aux collectivités d’innover pour trouver les solutions les plus efficaces à cette crise inédite. J’ai la sensation que les annonces de ces derniers mois vont dans ce sens.
 
Quel rôle les territoires urbains peuvent-ils jouer dans la relance et le « monde d’après » ?
 
Nous sommes évidemment dans un moment critique. La crise sanitaire qui nous frappe durement depuis de longues semaines n’est pas terminée. Le virus reste bel et bien présent et nous avons appris à vivre avec. Dans le même temps, il est impératif que l’activité économique reprenne au mieux, dans le respect des nécessaires règles sanitaires, pour éviter d’ajouter à la crise sanitaire une crise économique qui fera, dans un autre registre, un nombre conséquent de victimes.
En la matière, Mulhouse ne se résigne pas, elle s’adapte, elle se réinvente. Nous devons être plus que jamais aux côtés de ceux qui font la ville. Nous l’avons notamment prouvé à travers l’opération « je soutiens mon commerce » qui a permis à travers un système de cagnotte d’injecter 700 000€ dans l’économie locale.
 
Vous venez d’être réélue Maire de Mulhouse. Quelles sont les priorités de votre mandat ?
 
Nous sommes convaincus que les propositions majeures de notre programme sauront répondre avec force aux enjeux du futur : la ville du quart d’heure, la priorité aux mobilités douces, la protection des plus vulnérables, le soutien à la formation des plus jeunes et à l’économie… Aussi, la crise n’a pas modifié nos convictions fondamentales, mais elle a inexorablement bouleversé l’agenda de mise en œuvre de nos engagements de campagne. Pour garantir la santé de tous et assurer un démarrage économique, il nous faut aller vite, agir avec force. Nous devons réussir à faire de cette crise une opportunité, être pragmatique, au bon endroit au bon moment, et veiller à la mise en œuvre sans délai du projet pour lesquels les Mulhousiens nous ont accordé leur confiance.