Share
3 questions à...
Alliance des territoires
Santé
Economie des territoires
Transition écologique

Michaël Delafosse : « La façon dont nous répondons aux défis du moment aura une incidence sur le monde de demain »

01/12/2020

Michaël Delafosse, Maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, a accordé à France urbaine HEBDO.

Selon vous, qu’a révélé la crise sanitaire de Covid-19 dans la relation entre l’Etat et les collectivités locales ?

Cette crise a révélé la nécessité absolue pour l’Etat de travailler en collaboration étroite avec les collectivités locales. L’approche trop centralisatrice de l’Etat et du gouvernement, source régulière de tensions avec les collectivités territoriales dans la gestion quotidienne des dossiers, a clairement montré ses limites. Elle n’est plus depuis longtemps adaptée à la réalité des territoires dont les élus locaux sont les meilleurs connaisseurs. Le poids accordé aux Régions et aux intercommunalités par la loi NOTRe doit être pleinement reconnu. J’espère que cette crise sans précédent, qui nous a toutes et tous obligés à prendre nos responsabilités, à faire preuve de solidarité, loin de toute logique partisane, aura eu le mérite de définitivement tourner la page des décisions descendantes imposées sans concertation, consultation ni même information depuis Paris.
Dans cette crise, bien sûr l’Etat est et reste celui qui décide des mesures sanitaires. Mais cela ne doit pas empêcher le dialogue. J’apprécie depuis ma prise de fonction, et surtout ces dernières semaines, mes échanges quotidiens avec le Préfet et réguliers avec le Ministre de la Santé. Concernant les mesures économiques, nous l’avons vu, si elles ont été rapidement et efficacement mises en place, c’est parce qu’elles ont été pensées en complémentarité entre Etat, Régions, Départements et Métropoles. 


"L’Etat est et reste celui qui décide des mesures sanitaires. Mais cela ne doit pas empêcher le dialogue." Michaël Delafosse

Quel rôle les territoires urbains peuvent-ils jouer dans la relance et le « monde d’après » ?

Concernant la relance, les territoires urbains ont un rôle clé à jouer puisqu’ils concentrent l’essentiel de l’activité économique. La question du maintien de l’emploi y est primordiale. A ce titre, nous devons veiller collectivement à ce que les aides publiques et le plan de relance n’oublient personne et permettent à tout le monde de repartir de l’avant.
J’aimerais aujourd’hui vous brosser le « monde d’après » et vous dire comment j’imagine que les territoires urbains vont y trouver leur place… Mais nous sommes aujourd’hui à nouveau rattrapés par le monde de maintenant, celui de la 2ème vague du COVID et des attentats. Nous sommes à un moment inédit de notre histoire, où nous cumulons 4 crises : une crise sanitaire, qui provoque une crise économique et une crise sociale, et auxquelles s’ajoute une crise sécuritaire. Toutes nos forces doivent se concentrer sur cela. Bien sûr que la façon dont nous répondons à ces défis du moment aura une incidence sur le monde de demain. C’est pourquoi nous devons toutes et tous faire preuve de responsabilité et de solidarité en cette période. Mais il faut aussi avoir à l’esprit que notre capacité à participer à la relance et à construire le monde d’après dépendra de l’état financier de nos collectivités dans les mois et dans les années à venir. Nous faisons preuve en ce moment de compréhension et de soutien avec les décisions prises par le gouvernement. Nous ne ménageons pas nos efforts financiers pour limiter les conséquences de la crise sociale et économique. Sans soutien de l’Etat en retour, toute notre volonté ne suffira plus.
 

"Nous devons toutes et tous faire preuve de responsabilité et de solidarité en cette période." Michaël Delafosse

Vous venez d’être élu maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole. Quelles sont les priorités de votre mandat ?

L’obsession qui était la mienne durant la campagne était de trouver et proposer des réponses politiques concrètes aux préoccupations des jeunes qui marchaient pour le climat et aux problèmes quotidiens de toutes ces personnes qui ne s’étaient jamais exprimées jusque-là (les retraités, les femmes seules avec enfants, les travailleurs pauvres) et l’ont fait à travers le mouvement des Gilets Jaunes. J’ai affirmé que ma volonté était d’être un Maire qui protège, et j’ai annoncé 3 mesures qui restent les priorités du mandat : la gratuité des transports, la mise en place d’un bouclier social, et une reprise en main des questions de sécurité.
Sur ce dernier point, dès les premiers jours de mon mandat, nous avons agi, en redéployant des forces de Police municipale sur le terrain, en publiant un arrêté interdisant la vente de protoxyde d’azote aux mineurs. J’ai récemment été reçu par le Ministre de l’Intérieur, accompagné de l’ensemble des Parlementaires du territoire, pour demander des moyens supplémentaires. Ce que nous avons obtenu. Il est essentiel de faire respecter le droit des citoyens, de réaffirmer l’autorité républicaine, pour retrouver une ville apaisée et permettre à tous les habitants de mieux vivre ensemble.
La gratuité des transports était notre premier engagement de campagne. C’est la première mesure phare mise en œuvre. Effective le week-end depuis le 5 septembre, nous allons l’élargir aux jeunes et aux séniors avant de la généraliser à l’ensemble des habitants de la Métropole au plus tard à mi-mandat. En cela, et pour revenir à votre question précédente, je dis ce qu’est le monde de demain pour moi : un monde solidaire, plus respectueux des personnes et de l’environnement. La gratuité c’est une vraie mesure de justice sociale qui permet d’améliorer le pouvoir d’achat des gens en plus d’être un choix de redistribution fiscale rendant lisible l’affectation des impôts. Et c’est le fer de lance d’un écosystème nouveau des mobilités qui pourra inclure des plans de mobilités actives, la construction de réseaux express vélo, la généralisation du 30 km/h en ville, le développement des tramways et lignes de bus à haut niveau de service, la création de zones à faible émission (ZFE), la sortie progressive du diesel... Pour des villes respirables et apaisées.


"Ma volonté est d’être un Maire qui protège" Michaël Delafosse