Share
Transition écologique

L'Eurométropole de Strasbourg crée la SEML "Calorie-Kehl Strasbourg"

10/05/2021

L’Eurométropole de Strasbourg s’est fixée comme objectif d’atteindre le 100% d’énergies renouvelables à l’horizon 2050. Le but est de faire du territoire un producteur d’énergie verte, locale, permettant d’atteindre la neutralité carbone et de réduire sa dépendance et sa facture énergétique. 

Dans ce cadre et comme prévu dans le Schéma Directeur des Énergies, la récupération de chaleur non exploitée, dite " fatale ", produite par l’industrie a un rôle important à jouer dans le mix énergétique local.

À ce titre, la collectivité a engagé depuis 2018 un partenariat visant à importer la chaleur fatale issue de l’aciérie " Badische Stahlwerke GMBH " (BSW) de Kehl afin d’accroître la part d’énergies renouvelables circulant dans les réseaux de chaleur du territoire. Pour la transporter, la réalisation d’une conduite transfrontalière est nécessaire. 

Le conseil de l’Eurométropole a approuvé ce vendredi 7 mai la création de la Société d’Économie Mixte Locale (SEML) transfrontalière " Calorie Kehl-Strasbourg ", dont l’objet social sera de réaliser et d’exploiter cette conduite dans le cadre d’une gouvernance majoritairement publique. La SEML sera détenu par six actionnaires, dont l’Eurométropole de Strasbourg en sera le principal.

Plus d'informations sur le site de l'Eurométropople de Strasbourg.