Share
Numérique et innovation
Europe et international

Les grandes villes françaises plaident pour un numérique responsable au Smart City Expo World Congress

24/11/2022

L’édition 2022 du Smart City Expo World Congress de Barcelone s’est clôturée le 17 novembre dernier, après trois jours de salon marqués par une belle mobilisation française. 

France urbaine, partenaire fidèle du Smart City Expo World Congress

Pour la cinquième fois, France urbaine était partenaire du Smart City Expo World Congress (SCEWC) organisé à Barcelone, qui met à l’honneur chaque année les projets numériques internationaux. L’entrée est double, puisque le salon met autant à l’honneur le monde économique et les entreprises que les puissances publiques, nationales et locales.

La mobilisation française, 2ème délégation la plus représentée sur le salon, s’est notamment traduite par la mise en place d’une délégation, à l’initiative et portée par France urbaine, composée d’une quinzaine d’élus de grandes villes et métropoles ainsi que de techniciens du numérique et de l’innovation. En collaboration avec les organisateurs du salon et Business France, plusieurs temps-forts étaient proposés, à l’instar d’échanges avec des villes européennes ou encore d’organisation de table-rondes, dont l’une consacrée au numérique responsable.

Le numérique responsable, une priorité promue par les grandes villes

En 2019, l’étude « Villes, numérique et innovation sociale : expériences françaises », réalisée par France urbaine relevait les initiatives des villes et métropoles françaises en matière de projets numériques et de leur impact social. En valorisant « l’innovation à impact social », cette étude posait la question d’une spécificité française, en miroir du curseur d’autres Etats internationaux présents au SCEWC.

La mobilisation des villes et des grandes agglomérations françaises sur le champ du numérique responsable a de nouveau été relevé cette année, fort d’une table-ronde qui abordait ce volet, avec les participations de Constance Nebbula, Vice-présidente chargée de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et du Territoire Intelligent d’Angers Loire Métropole, Geoffroy Boulard, Vice-président délégué à l'innovation et à la communication de la Métropole du Grand Paris, Bertrand Serp, Vice-président de Toulouse Métropole délégué à la transition digitale, et Christophe Hugon, Conseiller municipal de Marseille, en charge de la Transparence et de l'Open Data Municipal.

La force d’initiatives et d’actions des collectivités sur le champ du numérique responsable s’est révélée en lien avec l’actualité institutionnelle, à l’instar de la loi visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique (REEN) dont plusieurs dispositions concernent les collectivités et leur capacités d’actions visant à agir sur l’impact environnemental et carbone du numérique, ou encore de la « Mission Villes climatiquement neutres et intelligentes à horizon 2030 », dont 9 villes et métropoles françaises sont lauréates.

Les dimensions environnementales, sociale et éthiques que recouvrent le numérique responsable constituent un marqueur important de l’action des villes et métropoles françaises. Cette incarnation doit désormais se révéler davantage à l’international, avec en toile de fond, un objectif de capitaliser sur le SCEWC pour ouvrir une séquence consacrée à la diplomatie numérique et à la manière dont la dimension « numérique responsable » peut susciter des échanges plus structurels et périodiques à l’international. C’est notamment ce que peut permettre la publication de l’appel à projet de coopération décentralisée du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, soutenue par Les Interconnectés et France urbaine, visant à ancrer le numérique responsable dans la coopération décentralisée