Share
Transition écologique

Les Actes de la "Rencontre des Métropoles Nature" sont disponibles !

02/03/2023

Alors que la COP15 Biodiversité, initialement prévue en octobre 2021, s’est finalement déroulée il y a quelques mois, la Métropole Aix-Marseille-Provence livre les Actes définitifs de la Rencontre des Métropoles Nature, dont France urbaine était partenaire, qui a eu lieu le 7 septembre 2021 à Marseille, dans le cadre du Congrès mondial de la nature du 3 au 11 septembre.  

Retour sur un temps fort consacré au rôle des collectivités dans la transition éco-paysagère

En parallèle des grands temps d’échanges prévus dans le programme du Congrès mondial de la nature de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) du 3 au 11 septembre 2021, la Rencontre des métropoles nature a été organisée dans une séquence groupée avec le Sommet des réseaux de collectivités territoriales, piloté par l’AFCCRE, dans le cadre des négociations internationales et européennes les 7 et 8 septembre 2021.
L’évènement s’est tenu le 7 septembre au Musée Regards de Provence, en format hydride, autour de deux temps forts :

  • Une matinée de conférence en plénière séquencée en deux tables rondes ;
  • Un après-midi de visites de sites démonstrateurs d’opérations de valorisation de la biodiversité en territoire métropolitain.  

La préparation de cette rencontre, consacrée au rôle des territoires urbains dans la préservation et valorisation de la biodiversité, a fortement mobilisé les membres de France urbaine qui ont mené des réflexions et partagé leurs expériences à travers le groupe de travail Biodiversité animé par la Métropole Aix-Marseille-Provence.  

Un héritage qui perdure et des actes aux réflexions toujours aussi pertinentes

Il est important de souligner que le groupe de travail Biodiversité de France urbaine continue de nourrir les travaux de la Commission Transition écologique de l’association. La Rencontre des métropoles nature a également permis de renforcer l’élan politique sur le sujet de la biodiversité au sein des grands territoires urbains, lequel ne s’est pas essoufflé depuis, tout comme la pertinence des enjeux discutés à cette occasion. Ces derniers sont ancrés dans les quatre pistes de réflexions qui ont porté cet évènement :  

  1. La perception de la nature : discours sensible et philosophique, qualité, intérêt, plus-value, sensibilité et sensibilisation, attrait et fréquentation ;
  2. La connaissance : données, expertise, conseil, accompagnement, acculturation, partage, formation et communication ;
  3. La transversalité pour une transition intégrée : intérêts partagés avec d’autres grandes thématiques et transversalité - aménagement du territoire, continuités écologiques, ERC (éviter-réduire-compenser), alimentation durable et agriculture, climat, cadre de vie, tourisme, attractivité et développement économique ;
  4. La responsabilité écologique : échelles de réflexion et solidarité territoriale.

Les Actes de la rencontre des métropoles nature, qui retracent cette journée riche, représentent ainsi une ressource qui témoigne de l’engagement des grands territoires urbains en faveur de la biodiversité et de la transition écologique. Le contenu des Actes pourra surtout alimenter les réflexions des collectivités afin de répondre aux immenses défis auxquels elles font face, notamment à l’heure de l’objectif “zéro artificialisation nette” réaffirmé par la loi Climat et résilience de 2021, dont les discussions sur les modalités concrètes de mise en œuvre   s’inscrivent dans l’actualité des travaux de France urbaine et de ses membres. Pour la Métropole Aix-Marseille-Provence, « En ce qui concerne notre équipe en interne, le contenu de ces actes demeure d'actualité, notamment les conclusions de nos témoins universitaires. Elles ont permis de relancer le débat et nous servent de support pour les bases des réflexions qui animent notre groupe de travail du Plan de paysage métropolitain en cours de finalisation. Elles ont également permis de proposer la structure de nos missions dans le cadre de la réorganisation de la Métropole, en y intégrant dans l'organigramme des sujets d'« expertise écologique orientée » et de méthodologie de mise en œuvre pour la fabrique de projet urbain articulé sur le paysage et la notion des lisières / écotones, qui nous a valu d'être lauréat national lors de l'AAP « Plan de Paysage » en 2021, lancé par la Direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature (DGALN) du Ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires. Elles contribuent également à alimenter les travaux visant à transcrire les enjeux de corridors et continuités écologiques en TVB en collaboration avec les équipes chargées du SCOT et des PLUi. »