Share
Alliance des territoires
Cohésion territoriale
Europe et international

Le projet de territoire partagé au cœur de la Conférence métropolitaine du Sillon Lorrain

30/01/2020

Le Pôle métropolitain européen du Sillon Lorrain a réuni sa Conférence métropolitaine, consacrée en ce début d’année à l’élaboration du projet stratégique 2020-2030.

Le 23 janvier 2020, le Pôle métropolitain européen du Sillon Lorrain a réuni sa Conférence métropolitaine, consacrée en ce début d’année à l’élaboration du projet stratégique 2020-2030. L’occasion, en cette fin de mandats municipal et intercommunal, de prendre la mesure du travail accompli, mais aussi de poursuivre la mobilisation autour d’un projet de territoire partagé. Et qui puisse, notamment, trouver toute sa place dans la future génération de Contrats de Plan Etat-Régions 2021-2027 et dans la nouvelle période de programmation européenne.
 
La Conférence métropolitaine : un lieu de production de projet partagé
 
La Conférence métropolitaine du Sillon Lorrain fait figure de spécificité dans le paysage des pôles métropolitains. Réunissant les acteurs socio-économiques lorrains et les forces vives du territoire, elle constitue un lieu de dialogue privilégié avec les Territoires associés, intercommunalités ayant fait le choix, par délibération, de rejoindre la dynamique collective initiée par les quatre territoires fondateurs du pôle : les métropoles de Nancy et Metz et les agglomérations d’Epinal et Thionville. Une spécificité du pôle métropolitain européen du Sillon Lorrain permettant à chacun d’adhérer à la construction d’un projet stratégique partagé, au sein de la région Grand Est mais aussi du cœur de l’Europe.
 
Le Sillon Lorrain : des résultats concrets, l’Alliance des territoires en actes…
 
Parmi les premiers pôles métropolitains créés en France en vertu de la loi « Réforme des collectivités territoriales » du 16 décembre 2010, le Sillon Lorrain compte déjà de nombreuses réalisations concrètes à son actif, comme l’a rappelé Laurent Hénart dans son propos introductif : Lorntech – French Tech East, Bibliothèque numérique de référence, Université de Lorraine, communauté hospitalière de territoire entre le CHU de Nancy et le CHR de Metz-Thionville…, autant de déclinaisons concrètes d’une volonté partagée de faire territoire. Et la preuve, s’il en était besoin, des traductions concrètes d’une Alliance des territoires en actes.
 
… et un objectif : continuer à produire du projet partagé entre territoires, dans un dialogue renouvelé avec l’Etat et la région.
 
Alors que les mandats municipaux et intercommunaux touchent à leur terme, Pierre Cuny, maire de Thionville, Président de la communauté d’agglomération Portes de France Thionville et Président du pôle métropolitain depuis le 17 décembre 2018, a tenu à rendre hommage à André Rossinot, président de la Métropole du Grand Nancy et Secrétaire général de France urbaine et à Dominique Gros, maire de Metz, pour leur mobilisation au service du renforcement des coopérations interterritoriales.
 
Un héritage qui, comme l’a rappelé Laurent Hénart, maire de Nancy, impose de continuer à mobiliser « l’ensemble des forces vives du territoire », qu’il s’agisse des acteurs économiques, universitaires et hospitaliers, mais aussi des Territoires associés, pour « défendre les priorités du territoire vis-à-vis de l’Etat et de l’Europe ».
 
Construire un dialogue contractuel renouvelé avec l’Europe, l’Etat et la région
 
Philippe Estèbe, géographe et consultant au sein de la coopérative conseil ACADIE, a positionné le Sillon Lorrain dans le panorama des pôles existants, s’appuyant pour ce faire sur les résultats d’une étude mandatée en 2019 par France urbaine. Spécificité du territoire : le fait de s’être saisi de sujets aussi structurants que la santé, l’enseignement supérieur et la recherche, l’éducation…
Des priorités qui entrent en résonnance direct avec le contenu des futurs CPER et de la future période de programmation, et qui posent la question de la reconnaissance d’un volet spécifique au territoire du Sillon Lorrain en matière de transport, de mobilités du quotidien (RER métropolitain), d’affirmation européenne dans le contexte de la Grande Région…
 
Ouverture de la gouvernance de France urbaine aux pôles métropolitains
 
En propos conclusif, André Rossinot a annoncé l’élargissement de la gouvernance de France urbaine aux pôles métropolitains, actée le 22 janvier par son Assemblée Générale. Rappelant que le Sillon Lorrain est une force pour la région Grand Est en Europe, il a également appelé à continuer à faire progresser l’intercommunalité, car plus l’intercommunalité est forte, plus les coopérations se multiplient. Avant de fixer les grands rendez-vous pour demain, et notamment la loi « Différenciation, décentralisation, déconcentration » (3D), qui devra tracer des perspectives nouvelles au service de la République des territoires.