Share
Egalité femmes-hommes
Solidarités
Sécurité

Le 25 novembre, les grandes villes poursuivent leur mobilisation contre les violences faites aux filles et aux femmes

25/11/2021

Le 25 novembre et toute l'année, les grandes villes et métropoles se mobilisent pour lutter contre les violences commises contre les femmes.

Violences conjugales, violences sexuelles, harcèlement, mutilations sexuelles… les violences à l’égard des femmes et des filles constituent l’une des violations des droits humains les plus répandues et peut revêtir de nombreuses formes. Selon les chiffres du Gouvernement, 146 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire en 2019 et 94 000 femmes sont victimes de viols et/ou de tentatives de viol chaque année. Ses chiffres alarmistes rappellent que les violences sexuelles et les violences domestiques à l’encontre des femmes sont un phénomène important et un problème public. Mais les violences contre les femmes ne sont pas irrépressibles. La prévention de la violence et la protection des victimes est l’affaire de tous, et commence par l’éducation, la sensibilisation et la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Depuis 1999, le 25 novembre est la Journée internationale de lutte contre les violences à l’égard des femmes. Dans ce cadre et dans la continuité de leur engagement quotidien, les grandes villes et agglomérations se mobilisent pour sensibiliser aux violences commises contre les femmes, leur donner de la visibilité, les prévenir et les dénoncer.

5 événements pour s’informer à Nantes Métropole

Si l’on assiste à une prise de conscience de la part du grand public, les chiffres sont toujours aussi effrayants : chaque année en France, 580 000 femmes sont victimes de violences sexuelles en France, dans leur vie privée, professionnelle ou sur l’espace public. Elles seraient près de 24 500 à l’échelle de la métropole nantaise. La Ville de Nantes et ses partenaires se mobilisent toute l’année pour sensibiliser les citoyens et marquent un temps fort autour du 25 novembre, Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Tout au long du mois de novembre, vous retrouverez des événements pour vous informer et sensibiliser votre entourage.


La Ville de Paris sensibilise au sexisme ordinaire

A l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, de nombreux événements sont organisés du 16 au 30 novembre. Le thème abordé lors de cette édition est le sexisme ordinaire. Au programme, une manifestation, des tables rondes, des rencontres, des débats, des spectacles, des films, conférences, et expositions.


Les opérations organisées par la Ville de Lyon autour du 25 novembre

Toute la semaine du 22 novembre, les supports digitaux des élus, des associations, ainsi que des partenaires, seront habillés du ruban blanc pour diffuser largement le message : "Ensemble, brisons le silence".

La Ville de Lyon met a disposition un "effet" sur Facebook, donnant la possibilité à chacun d'intégrer facilement ce ruban blanc sur son profil. Appliquer cet "effet" sur son profil Facebook. 

Pour affirmer l'engagement de la Ville de Lyon, deux bâches géantes seront déployées sur la façade de l'Hôtel de Ville, côté place des Terreaux. Une autre bâche sera également posée sur la façade côté place de la Comédie et sur l'ensemble des façades des 9 mairies d'arrondissement.
Le 25 novembre, des petits rubans blancs seront distribués à la sortie des métros lyonnais.

Cette opération ne se limite pas seulement au 25 novembre, mais prend part pendant 15 jours dans le cadre du Festival Brisons le Silencedu 11 au 29 novembre, organisé par l'association Filactions.


La lutte continue dans la Ville de Lille

A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la Ville de Lille et les acteurs associatifs du territoire se mobilisent pour sensibiliser les Lillois.es, à travers de nombreux événements du 8 novembre au 10 décembre.

Au programme : expositions, théâtre, sensibilisations, rencontre avec des autrices, conférences-débat, projection de film, événement sportif, street art de rue, ateliers d’autodéfense…

Les médiathèques de Lille Sud, Jean Levy et Saint Maurice Pellevoisin s’associent à cette programmation et accueilleront des événements sur les violences dans les relations amoureuses à l’adolescence, l’impact des violences conjugales sur les enfants et le harcèlement de rue.


A Dijon : bougeons, luttons, éduquons

La ville de Dijon et Dijon métropole se mobilisent et organisent, en partenariat avec le Zonta Club de Dijon, DiviaMobilités et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat plusieurs actions d’information et de sensibilisation. Temps de recueillement, campagnes de prévention, exposition photos, conférence-débat, illuminations de bâtiments emblématiques de la ville…

Pour rappel, la collectivité est doublement labellisée Diversité et Égalité professionnelle Femmes-Hommes et très attachée à ces valeurs. La ville de Dijon a par ailleurs mis en place depuis quelques années une antenne municipale et associative de lutte contre les discriminations (AMACOD).
 

Plus d’informations sur le site de la Ville de Dijon.


Les droits des femmes à l’épreuve des crises dans la Ville de Strasbourg

Le mardi 23 novembre 2021, la Ville de Strasbourg, en partenariat avec les associations féministes locales, invite ses habitants au colloque "Les droits des femmes à l’épreuve des crises".

Cette année, le colloque de lutte contre les violences faites aux femmes questionne l’impact de la crise et des crises sur les droits des femmes. Augmentation des violences conjugales, accès à la contraception et droit à l’avortement restreints, inégalités de répartition des tâches ménagères et familiales, professions en première ligne, principalement des femmes, sous-rémunérées et précarisées, sous-représentation des femmes dans les médias… Les inégalités entre les femmes et les hommes ont été plus que jamais mises en lumière, mais aussi renforcées.

Cette 11ème édition portée par la Mission droits des femmes et égalité de genre et les associations défendant cette thématique réunira chercheurs.es, représentants.es associatifs et institutionnels, acteurs.rices de terrain autour de ces questions.

Consultez le programme de la journée.