Share
Culture
Education, jeunesse et petite enfance

La Communauté urbaine d'Alençon lance un orchestre de percusions

11/02/2021

Dans le contexte sanitaire actuel lié à la crise de la Covid-19, le Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Communauté Urbaine d’Alençon développe de nombreux moyens pour pérenniser la pratique artistique des jeunes élèves.

Jean-Christophe Garnier, professeur de percussions a ainsi mis en place un projet d’orchestre de percussions (claviers) pour les élèves de 6e du collège Louise Michel d'Alençon. 
La création de cet orchestre fait écho aux orchestres de Marimbas des collèges d’Afrique du sud, du Zimbabwé et des États-Unis, autour de répertoires traditionnels ou d’arrangements de chansons. Ce projet a pu voir le jour grâce au généreux geste de la société française de renommée internationale Bergerault, située à Ligueil en Indre et Loire. Celle-ci prête en effet au collège Louise Michel d’Alençon, pour une durée de trois mois, un parc instrumental composé de marimbas et de vibraphones. Et parmi eux figurent des instruments peu ordinaires et introuvables sur le marché, tel un prototype de marimba/vibraphone (sur un même châssis), le marimba 4 octaves de Paolo Conté, un ancien vibraphone de Michel Hausser, brillant jazzman français disciple de Stéphane Grappelli… L’objectif de ce projet à moyen terme est de développer des initiations pédagogiques dans d’autres établissements scolaires de la Communauté urbaine (écoles primaires et collèges) dans le cadre du développement et de la promotion de l’Éducation Artistique et Culturelle (EAC).
Un projet de développement d’un orchestre “mobile” pour les établissements de la CUA est par ailleurs à l’étude.