Share
Economie circulaire - ESS

La commande publique, puissant levier pour favoriser une transition écologique, sociale et solidaire

01/12/2020

Emeline Baume et Frédéric Minard, co-présidents de la commission « Economie circulaire et ESS » de France urbaine,ont répondu aux questions des Canaux.

Le modèle mis en place sur les marchés liés aux Jeux est inédit. La stratégie responsable des achats mise en place par Paris 2024, la charte sociale signée par la SOLIDEO en accord avec les partenaires sociaux ainsi que la méthode d’accompagnement ESS 2024 à destination des entreprises et des donneurs d’ordre sont autant de bonnes pratiques que les collectivités ont été amenées à découvrir et questionner lors du 1er webinaire dédié « aux achats solidaires et à la relance économique » qui a eu lieu le 30 novembre dernier, dans le cadre du Mois de l'ESS. L’héritage des Jeux se construit aussi par le modèle et les outils mobilisés dans le cadre de l’organisation de cet événement unique au monde.

A cette occasion, Emeline Baume et Frédéric Minard, co-présidents de la commission « Economie circulaire et ESS » de France urbaine, ont répondu aux questions des Canaux :
 
En quoi la commande publique locale peut-elle être un levier de développement économique et d’emploi pérenne sur vos territoires ?

Emeline Baume et Frédéric Minard : Dans sa contribution pour un plan de relance écologique et sociale, France urbaine y mentionne la commande publique comme un puissant levier pour favoriser une transition écologique, sociale et solidaire tant au plan national que local, qui peut s’avérer être un vecteur de création d’emplois et de dynamisme économique local (relocalisation, circuits courts de proximité, recours aux ressources du territoire dans une optique de durabilité et de circularité…). France urbaine souhaite dès lors, que soit défini un cadre ambitieux pour le 3ème Plan national d’action pour les achats publics durables (PNAAPD) post-2020, et auquel France urbaine souhaite contribuer, afin d’adapter le cadre existant et permettre à la commande publique locale de massifier les achats responsables. France urbaine prône d’ailleurs l’inclusion de manière systématique de clauses sociales et environnementales dans la passation de marchés (pour rappel, le 2ème PNAAPD (2015-2020) qui s’achève, fixait comme objectif pour 2020 qu’au moins 25 % des marchés passés au cours de l’année comprennent au moins une disposition sociale). Les collectivités locales, et tout particulièrement les territoires membres de France urbaine, acteurs majeurs de la commande publique, sont prêts à s’investir sur ce sujet, tout comme France urbaine avec ses partenaires, dont le RTES, avec lequel de nombreux axes de coopération se profilent. Nous ne sommes qu’au début d’un profond changement dans la construction de nos modèles de société.