Share
Tourisme

France urbaine s’engage dans la préparation du « plan de reconquête » pour le tourisme

08/07/2021

L'association formulera des propositions en mettant notamment l’accent sur les investissements à engager en faveur d’un tourisme durable et responsable.

France urbaine, l’association des élus des grandes villes, agglomérations et métropoles, a participé au dernier Comité de Filière Tourisme, présidé par le Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie Jean-Baptiste Lemoyne, durant lequel fut effectué un vaste tour d’horizon de la situation touristique en France.
 
Si France urbaine se réjouit d’un rebond important de l’activité et des réservations sur l’ensemble du territoire national, l’association a indiqué au Gouvernement sur les points d’alerte suivants :

  • Le tourisme urbain, notamment à Paris, ne se redresse pas au même rythme que dans les autres territoires. Les grandes villes, agglomérations et métropoles soutiennent les professionnels du tourisme urbain dans leur demande d’un maintien des dispositifs de soutien aux entreprises les plus fragilisées par la situation ;
  • Le tourisme d’affaires ne retrouvera ses usagers qu’à la rentrée et à un niveau encore très incertain. En effet, l’activité mesurée en juin 2021 ne représente que 50% de celle mesurée à la même période en 2019. France urbaine reste très préoccupée par les perspectives de cette activité qui contribue autant au dynamisme des économies locales qu’au rayonnement des grandes filières et entreprises françaises.

 
France urbaine a pris acte des annonces du président de la République Emmanuel Macron sur l’engagement d’un « plan de reconquête » pour le tourisme. L’association souhaite être associée à la construction de ce plan et formulera des propositions en mettant notamment l’accent sur les investissements à engager de concert, Etat et collectivités, en faveur d’un tourisme durable et responsable, qu’il s’agisse de l’évolution des infrastructures (équipements hôteliers, centres de congrès…) ou de la formation et des compétences.