Share
Transition écologique
Solidarités

France urbaine a publié sa contribution pour un plan de relance écologique et sociale

15/05/2020

La reprise progressive de l’activité et l’exercice du nouveau mandat municipal et intercommunal doivent être l’occasion d’être collectivement au rendez-vous de l’action et de la mise en œuvre.

La crise sanitaire, générée par la pandémie de Covid-19 à travers le monde et notamment la France, conduit à accélérer la réflexion collective d’une relance toujours plus orientée vers les défis environnementaux et sociaux.

France urbaine, l’association regroupant les métropoles, grandes agglomérations et grandes villes, en est depuis longtemps convaincue et les territoires urbains agissent déjà fortement et concrètement en la matière car ils sont les lieux du « passage à l’acte ».
 
La reprise progressive de l’activité et l’exercice du nouveau mandat municipal et intercommunal qui va s’ouvrir, doivent être l’occasion d’être collectivement et résolument au rendez-vous de l’action et de la mise en œuvre. Ainsi, dans l’esprit de dialogue qui l’anime, France urbaine apporte sa contribution pour un plan de relance écologique et sociale. Les apports sont issus des travaux conduits par la commission « Développement durable et transition énergétique » de l’association et ont été complétés d’éclairages et de propositions de politiques publiques complémentaires (solidarités, finances locales, numérique, mobilités, économie circulaire, alimentation…).
 
Voici les principales tendances qui se dégagent :
 

  • Un cadre pour l’action est nécessaire, via les 17 Objectifs de développement durable (ODD) et le Pacte vert pour l’Europe ;
  • La question du financement reste centrale et passe par le transfert aux territoires de ressources pérennes par l’Etat ;
  • La relance est indispensable, mais pas à n’importe quel prix : France urbaine souhaite promouvoir l’idée majeure de « conditionnalité », en privilégiant les aides et financements qui sont bénéfiques au climat et à la transition écologique et sociale ;
  • La relance écologique est indissociable de la relance sociale et doit inclure les enjeux de solidarités, d’insertion sociale, d’inclusion numérique… ;
  • Cette relance doit être territorialisée, en affirmant dans la durée la confiance accordée aux territoires et ce, dans toutes les politiques publiques ;
  • Cette relance doit s’appuyer sur certains secteurs phares et d’avenir tels que la rénovation énergétique des bâtiments, les mobilités douces, la santé, l’emploi ou encore l’économie sociale et solidaire.

 
Les territoires, notamment urbains qui pèsent près de 60% de l’investissement public, sont les principaux acteurs de la relance. Les élus de France urbaine, pleinement engagés depuis le début de la crise sanitaire et pour la réussite écologique, économique et sociale du pays, s’investissent depuis de nombreuses années pour la promotion d’un tel plan, dont la mise en œuvre est devenue désormais indispensable.