Share
Solidarités

Formation, insertion, emploi : les intercommunalités à pied d’œuvre

16/06/2022

Les métropoles et les intercommunalités sont aujourd’hui des acteurs majeurs de la territorialisation et de l'adaptation des dispositifs d’accès à la formation, à l’insertion et à l’emploi.

Alors que les interrogations demeurent sur les modalités de déploiement du service public de l'insertion et de l'emploi et sur les futures annonces sur un possible dispositif France Travail, la commission « Solidarités, lutte contre les inégalités et la pauvreté » de France urbaine s’est réunie le 3 juin 2022. L’accent a notamment été mis sur l'implication des métropoles, et plus largement des intercommunalités, en matière de formation, d’insertion et d’emploi. Par leur capacité de mise en lien des enjeux d'insertion et de développement économique, de l'offre et des besoins sur un territoire et leur capacité à aller vers les publics et de faire connaître les métiers, les intercommunalités jouent un rôle essentiel en matière de formation, d’insertion et d’emploi en France.

STEF, la stratégie stéphanoise qui fait ses preuves

Lors de la réunion, Saint-Etienne Métropole a ainsi mis en avant sa stratégie territoriale Emploi Formation (STEF), initiée il y a quatre ans suite à la saisine du conseil de développement. La STEF part des besoins des entreprises et se structure autour :

  • d'une gouvernance partagée regroupant les acteurs publics (collectivités, Etat, pôle emploi, mission locale, branches professionnelles)
  • d'une animation/mise en œuvre confiée à Emploi Loire Observatoire (ELO)
  • d'un plan d'action renouvelé tous les ans. Deux cibles ont été identifiées dans le plan d'action actuel : les demandeurs d'emploi éloignés de l'emploi et les publics scolaires, notamment les collégiens
  • d'un financement mixte public / privé
  • d'un observatoire porté par ELO

Son objectif est de coordonner et mutualiser les actions existantes auparavant portées par chacun des acteurs sur le territoire de manière segmentée et de produire des actions ciblées en fonction des besoins du territoire. En effet, les métiers en tension de la métropole stéphanoise ne sont pas forcément les mêmes que ceux d'autres territoires.

Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi : Grenoble Alpes Métropole en pointe

De son côté, Grenoble Alpes Métropole a donné à voir l'ensemble des politiques menées et l'inscription de la métropole dans les appels à projet mis en place par l'Etat. Depuis 2001, Grenoble Alpes Métropole intervient en matière d’emploi et d’insertion via son Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE). En 2015, la Métropole créé un service commun emploi avec les communes volontaires.
Le transfert plein et entier de la compétence « Emploi » a été effectif le 1er janvier 2019 après 4 années de test en service commun. Cette compétence a un double objectif : favoriser le retour à l’emploi des plus vulnérables et aider les entreprises du territoire à pourvoir leurs besoins de recrutement.
Un lien fort est créé avec la politique métropolitaine d’autonomisation de la jeunesse. Selon Grenoble Alpes Métropole, plus de 3 500 personnes sont accompagnées tous les ans avec le PLIE. Plus de 5 000 pour les missions locales. Résultat : Plus de 50 % des personnes accompagnées accèdent à un emploi durable ou à une formation qualifiante.

Bassin de Pompey : des formations adaptées aux besoins du territoire

Invitée par la commission « Solidarités, lutte contre les inégalités et la pauvreté » de France urbaine, la communauté de commune du Bassin de Pompey (Meurthe-et-Moselle) a également présenté sa stratégie. Cette dernière, en cours avec l’Université de Lorraine, est axée sur un projet de campus de formation, mettant l’accent sur des formations adaptées aux besoins du territoire : un espace "fourmilière" où acteurs de l'emploi, de la formation et des entreprises pourraient construire des réponses aux difficultés de recrutement.

Pour les élus des grandes villes, agglomérations et métropoles, l’enjeu est de veiller à maintenir ce qui a déjà été construit car ce sont des politiques qui se structurent sur le temps long. Ils notent également une forte rotation des dispositifs et une multiplication des gouvernances de la part de l'Etat qui installe de nouveaux projets en parallèle (Cités de l'emploi, SPIE…). Les métropoles et les intercommunalités sont aujourd’hui des acteurs majeurs de la territorialisation et de l'adaptation des dispositifs d’accès à la formation, à l’insertion et à l’emploi. Elles ont en effet acquis une véritable légitimité : elles maîtrisent des compétences qui les placent au cœur des parcours de retour à l’emploi et ont élargi ces dernières années leur champ d’intervention dans le champ des solidarités. Elles assurent aussi des missions majeures auprès des acteurs de l’emploi et assument un rôle croissant d’animation, de coalition et de coordination des politiques publiques sur leurs territoires.