Share
3 questions à...
Alliance des territoires
Transition écologique
Santé

Eric Piolle : "La Covid-19 nous invite à réinventer dès à présent la proximité"

22/09/2020

Eric Piolle, réélu Maire de Grenoble, a accordé un entretien à France urbaine HEBDO.

Selon vous, qu’a révélé la crise sanitaire de Covid-19 dans la relation entre l’Etat et les collectivités locales? 

Une complémentarité est à renforcer ! Les territoires ont besoin d’un Etat stratège, qui anticipe les urgences : les semaines de décembre 2019 et de janvier 2020 étaient décisives pour anticiper les déplacements du virus et  les conséquences pour le territoire national. Nous l’avons vu sur la question des masques : l’Etat a pris du retard à l’allumage, les conséquences ont été lourdes pour tout le pays. Un Etat stratège, c’est aussi un Etat qui fait le choix de la confiance. Ce qui s’est passé dans de nombreux pays européens, comme l’Allemagne, peut inspirer : les régions sont la bonne échelle pour freiner la circulation du virus en fonction des réalités de chaque territoire. Prendre les bonnes décisions ne veut pas dire la même chose selon qu’on s’adresse à la région Nouvelle Aquitaine ou à la Région Grand Est, lourdement touchée.
Le couple Maire-Préfet était, lui aussi, un maillon essentiel pour organiser la bonne distribution des masques à la population… hélas, après avoir été salué par le Chef de l’Etat, le duo Gouvernement – Grande distribution a pris la main, au détriment d’une distribution équitable de ces biens de premières nécessité. Les temps de crise sont des temps d’urgence. Ils sont aussi des temps d’apprentissage collectif : je souhaite qu’ensemble nous apprenions des mois qui viennent de se dérouler, pour gagner en efficacité et en réactivité.


« Les temps de crise sont des temps d’urgence. Ils sont aussi des temps d’apprentissage collectif » Eric Piolle
 

Quel rôle les territoires urbains peuvent-ils jouer dans la relance et le « monde d’après »?

Il peut être utile de conceptualiser le « monde d’après », mais cela ne doit pas se faire au dépend d’un autre défi : bâtir dès aujourd’hui « le monde d’avec » le virus. Par exemple, avec le confinement, le numérique a pris une place centrale dans notre vie collective : nous devons travailler ensemble pour délimiter ce qui revient au virtuel et ce qui ne sera jamais remplacé par un écran : les solidarités, la vie culturelle, la convivialité. Oui, la Covid-19 nous invite à réinventer dès à présent la proximité, qui est au cœur des territoires. Que cela soit pour la justice sociale ou climatique, qui sont les autres défis de notre société, les territoires sont le lieu où se font les rencontres, ou se bâtissent les projets. La COP21 de 2015 avait raison de leur confier la mission d’acteur stratégique des transitions. La Covid-19 vient de nous le rappeler.
 

« Il peut être utile de conceptualiser le « monde d’après », mais cela ne doit pas se faire au dépend d’un autre défi : bâtir dès aujourd’hui « le monde d’avec » le virus » Eric Piolle
 

Vous venez d’être réélu Maire de Grenoble. Quelles sont les priorités de votre mandat?

Le mandat qui démarre est placé sous le signe de l’amplification des transitions, dans tous les domaines. Première grande ville écologiste, dès 2014, nous avons prouvé que, oui, les territoires sont la bonne échelle pour changer la vie, pour répondre aux urgences et préparer l’avenir. Un seul exemple : le logement, l’alimentation et les mobilités sont les 3 premiers budgets des familles. Sur ces trois sujets, l’action des communes, des départements et des Régions est essentielles. Que cela soit sur la Covid ou pour préparer l’avenir, les territoires sont en première ligne. Les prochains mois doivent être dédiés à la construction de nouvelles complémentarités avec l’Etat. J’y mettrai toute mon énergie.

© crédit photo : Mairie de Grenoble