Share
Transition écologique
Europe et international

Engagement citoyen et transition bas carbone : France urbaine a participé à un atelier dans le cadre de la “Mission Villes"

14/04/2022

Retour sur l’atelier « Engagement citoyen dans la Mission Villes climatiquement neutres et intelligentes d’ici 2030 », organisé le 21 mars 2022 au CESE.

Au CESE, le 21 mars, s’est déroulé l’atelier « Engagement citoyen dans la Mission Villes climatiquement neutres et intelligentes d’ici 2030 » dans le cadre de la Conférence de haut niveau sur l'engagement citoyen dans les Missions de l’Union européenne, labellisée par la Présidence française du Conseil de l'Union européenne, sous l’égide du Ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation, de la Recherche et de l’Innovation.  

Les 5 Missions européennes, lancées dans le cadre du programme européen Horizon Europe centré sur la recherche et l’innovation, disposent chacune d’un calendrier et d’un budget spécifiques et entendent apporter des solutions à des défis de société, notamment de santé ou liés à l’environnement.  

L’atelier auquel France urbaine a participé s’inscrit dans le cadre de la Mission portant l’objectif de soutenir 100 villes à devenir climatiquement neutres et intelligentes à l’horizon 2030. Dans ce cadre, la plateforme à venir de la Mission (portée par NetZeroCities) va apporter un appui aux villes pour définir des actions concrètes, dont le renforcement de l’engagement des citoyens. 

Un temps d’échange sur l’engagement des citoyens pour des villes bas-carbone  

Soulignant que la ville bas-carbone ne peut se réaliser effectivement sans la participation des citoyens, les intervenants ont identifié les défis et présenté des idées et actions concrètes pour favoriser l’engagement citoyen à l’échelle locale. Cet atelier interactif a réuni une grande variété de profils : décideurs politiques et institutionnels, chercheurs-experts, représentants d’autorités locales et régionales, de la société civile, français et européens... ; qui ont ensemble prôné l’idée de la ville durable, inclusive et équitable faites par tous et pour tous, afin d’être acceptée et acceptable. Notons que la participation des jeunes a constitué un sujet central, d’autant plus que 2022 est l’Année européenne de la Jeunesse. 

Discuter des freins et obstacles à l’engagement citoyen 

De nombreuses questions se posent sur la capacité des collectivités à mobiliser les citoyens qui représentent une grande diversité d’individus aux profils variés, ayant plus ou moins de temps et ressources pour s’impliquer dans des dispositifs de participation ou se sentir tout simplement concernés. Pour citer quelques freins identifiés, du côté des pouvoirs publics sont par exemple pointés les coûts et les moyens humains nécessaires pour sensibiliser et accompagner les citoyens, ou encore un certain manque de savoir-faire dans les démarches de co-construction. Un enjeu important est notamment d’être capable de montrer aux habitants qu’ils peuvent avoir une réelle influence sur les décisions validées, et fair een sorte qu’elles répondent à leurs attentes.  

Des solutions : la Métropole Rouen Normandie et son expérience de la COP21 locale   

Plusieurs intervenants ont présenté leurs dispositifs de participation citoyenne, dont Agnès Grandou, responsable de projet COP21 à la Métropole Rouen Normandie, a exposé la démarche de COP21 locale initiée en 2017. Construite en partenariat avec l’ADEME et le WWF, cette stratégie s’applique à favoriser l’engagement des acteurs du territoire sur la transition écologique, en particulier les citoyens, à travers la création d’un large panel d’outils. Ces derniers comprennent entre autres la sensibilisation et la facilitation du changement de comportement via des ateliers, des programmes scolaires et des formations des travailleurs sociaux afin de toucher des publics spécifiques. On trouve également du coaching et des opérations collectives passant notamment par des ambassadeurs de la mobilité, mais aussi des financements participatifs. Enfin, nommons l’écosystème local comprenant des ateliers des transitions, un plan d’accompagnement et un GIEC scientifique local, ainsi que la mise en place d’un panel citoyens mobilité et d’un Conseil d’évaluation de la transition écologique. 

Suivi de France urbaine sur la Mission ‘100 Villes climatiquement neutres et intelligentes’ 

D’ici fin avril ou début mai, les lauréats de la Mission Villes devraient être annoncés par la Commission européenne. Pour rappel, dans le cadre de la Mission, France urbaine et France Ville Durable co-pilotent le groupe de travail Accompagnement des collectivités dans le cadre des travaux et activités du groupe miroir national Ville Horizon Europe, dont la première conférence plénière s’est tenue le 14 avril. 
 

">