Share
Economie des territoires
Politique de la ville

Développement économique et politique de la ville : des synergies à renforcer

20/05/2021

France urbaine engage un travail de fond sur la question du développement économique dans les quartiers relevant de la politique de la ville.

Emblématique de la transversalité souhaitée sur le terrain, les commissions « Economie des territoires » et « Politique de la Ville » se sont réunies le 19 mai pour engager un travail de fond sur la question du développement économique dans les quartiers relevant de la politique de la ville.
 
En présence de représentants du cabinet de la ministre déléguée à la Ville, Nadia Hai, les membres de France urbaine ont pu poser les jalons suivants :
 

  • Si la densité des entreprises est deux fois moindre dans les quartiers que dans le tissu environnant, la résilience et la capacité d’initiative des habitants des quartiers représentent un potentiel d’innovation et de création d’activité encore mal connu et exploité ;
  • Sur le terrain comme dans les organisations publiques, les liens entre politique de la ville et développement économique sont insuffisants et participent de la sous-valorisation du potentiel entrepreneurial des quartiers ; c’est dans ce cadre qu’une attention particulière est portée actuellement à la démarche « Quartiers productifs » qui vise à mettre en synergie les différents dispositifs destinés à initier et accompagner le développement économique dans les quartiers, avec le soutien de l’ANRU, l’ANCT, BPI et Caisse des dépôts ;
  • Dans ce domaine comme dans d’autres champs d’intervention des collectivités locales, les initiatives et dynamiques locales ne sont pas toujours en adéquation avec les outils nationaux. L’accompagnement « sur mesure » gagne à être appuyé autant que les grandes démarches nationales ;
  • L’appui au développement économique, compétence portée par les intercommunalités, est aussi un vecteur de lien et de coopération entre les différentes parties d’un territoire métropolitain, entre les communes, entre les acteurs économiques et ceux de l’emploi.

 
Ces premiers éléments d’analyse militent en faveur d’un approfondissement des liens locaux et nationaux entre développement économique et soutien aux quartiers. C’est dans ce cadre qu’un cycle d’échanges transversaux sera mis en place au sein de France urbaine avec les acteurs publics et privés concernés. Plusieurs sujets sont d’ores et déjà identifiés : cités de l’emploi, place des grandes entreprises et des entreprises de taille intermédiaire (ETI) dans les quartiers, parrainage et monitorat, revitalisation artisanale et commerciale des QPV, rôle des réseaux consulaires, employabilité des publics notamment des jeunes.