Share
Tourisme

« Destination France » : où sont passées les villes ?

16/12/2021

France urbaine regrette l’absence complète des villes dans le Plan de reconquête touristique présenté par le Gouvernement. L'association appelle le Premier ministre à « rectifier le tir ».

Les élus des grandes villes, agglomérations et métropoles*, réunis au sein de France urbaine, ont adressé le 14 décembre 2021 un courrier au Premier ministre Jean Castex dans lequel ils y regrettent l’absence complète des villes dans le Plan de reconquête touristique présenté fin novembre par le Gouvernement. Ils appellent le chef du gouvernement à « rectifier le tir ».

Le gouvernement est resté sourd aux propositions de France urbaine

Lors de l’élaboration du Plan de reconquête touristique, les grandes villes, agglomérations et métropoles, réunies au sein de France urbaine, ont été sollicitées par Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d'État chargé du Tourisme, et Alain Griset, Ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises. Elles ont publié, le 11 octobre dernier, leur contribution et ont fait part de leurs propositions. Lors de la présentation du Plan par le Premier ministre, aucune des propositions de l’association n’a été reprise.

« Une absence de considération »

Dans le courrier adressé au Premier ministre, les élus urbains indiquent que le Plan de reconquête touristique « marque une absence de considération pour les villes, pour leurs habitants mais surtout pour les professionnels du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration ou de l’événementiel, qui, depuis deux ans, font face avec courage et détermination à la plus grave crise de ces dernières décennies. » Ils ajoutent : « Avec la cinquième vague de l’épidémie qui touche actuellement le monde et l’apparition du variant Omicron, l’absence du tourisme urbain du plan du gouvernement fait donc l’effet d’une nouvelle douche froide pour les professionnels de la filière qui sont parmi les premiers concernés et impactés par d’éventuelles nouvelles mesures de restriction et qui subissent d’ores et déjà une série d’annulations et une chute de leurs réservations. »

Rectifier le tir

Pour France urbaine, la France ne pourra rester la première destination touristique mondiale sans l’implication des villes. Parce qu’il est encore temps de rectifier le tir, les élus des grandes villes, grandes agglomérations et métropoles sont prêts à travailler aux côtés du Gouvernement pour que ce Plan soit opérant, concret, efficace et puisse remplir ses objectifs unanimement partagés.
 

Les élus signataires : Johanna Rolland, Présidente de France urbaine, Maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole ; Jean-Luc Moudenc, 1er Vice-président de France urbaine, Maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole ; Eric Piolle, 2e Vice-président de France urbaine, Maire de Grenoble ; Nathalie Appéré, Secrétaire générale de France urbaine, Maire de Rennes, présidente de Rennes Métropole ; Joël Bruneau, Trésorier de France urbaine, Maire de Caen, président de la communauté urbaine de Caen la mer ; Cécile Helle, co-présidente de la commission « Tourisme » de France urbaine, Maire d’Avignon ; Jean-Luc Bohl, co-président de la commission « Tourisme » de France urbaine, Vice-président de l’Eurométropole de Metz ; Anne Vignot, co-présidente de la commission « Economie des territoires » de France urbaine, Maire de Besançon, présidente de Grand Besançon Métropole et Michèle Lutz, co-présidente de la commission « Economie des territoires » de France urbaine, Maire de Mulhouse.
 

crédit photo : Shutterstock

 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.