Share
Numérique et innovation

De la smart city à la réalité des territoires connectés : un appel à projet de 30 millions d’euros annoncé

02/11/2021

Une étude commanditée par la Direction générale des entreprises portant sur les territoires intelligents a donné lieu à une restitution et une publication le 27 octobre dernier.

Le périmètre de l’étude

Portant sur les territoires intelligents et les illustrations françaises qui en découlent, l’étude « De la smart city à la réalité des territoires connectés » a été publiée la semaine dernière, dans le prolongement d’une restitution à Bercy. Il s’agissait d’identifier un canevas commun à l’ensemble des projets qui se réclament « intelligents » et qui nourrissent la constitution d’une spécificité française – dans le prolongement de la publication de France urbaine en 2018 sur les modèles français de territoires intelligents.

L’étude, très fournie et complète, permet notamment de donner davantage de consistance et de perspectives aux enjeux de mutualisation, d’interopérabilité, de portage politique, etc. Pour mémoire, France urbaine avait été auditionnée dans le cadre de cette étude, représentée par Franckie Trichet, co-président de sa commission Numérique.

L’annonce d’un appel à projet de 30 millions d’euros

La restitution de l’étude a été l’occasion pour Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, d’annoncer l’ouverture de l’appel à projets « territoires intelligents et durables », doté de 30 millions d’euros, et partie intégrante du PIA 4. Dans les grandes lignes, cet AAP entend favoriser :

  • la structuration de modèles économiques, de modèles de gouvernance et d’outils d’évaluation répondant au concept de « territoire intelligent »
  • l’émergence de solutions reposant sur l’exploitation de données, souveraines et adaptées aux spécificités des services publics territoriaux ;
  • la structuration d’un écosystème national d’acteurs, basé sur des expériences de « territoires intelligents et durables », favorisant le partage de retours d’expériences, la mise en place de méthodes et la diffusion de bonnes pratiques dans une optique de réplicabilité.

 
L’esprit de cet AAP ressemble peu ou prou aux orientations de l’enveloppe du Plan de Relance dédié à la « transformation numérique des collectivités territoriales », et à des projets déjà initiés par une part importante de grandes villes et métropoles, lesquels mériteront d’être pris en compte dans la constitution du canevas de l’AAP et dans l’attribution de fonds « en abondement ». Le cahier des charges est accessible après inscription sur la plateforme de la caisse des dépôts ou via le site internet www.banquedesterritoires.fr. L’AAP sera organisé en deux vagues, entre le 27 octobre et le 7 septembre 2022 (clôture vague 1 : 17 janvier 2022 et clôture vague 2 : 7 septembre 2022).
 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.