Share
Europe et international

Conférence sur l’avenir de l’Europe : le coup d’envoi donné le 9 mai

06/05/2021

Les territoires urbains sont prêts à se mobiliser pour faire vivre le débat dans les territoires et porter le projet européen.

Evoquée au début de l’année 2019 mais reportée en raison de la crise sanitaire, la Conférence sur l’avenir de l’Europe est revenue sur la table en mars dernier. A l’occasion de la session plénière du Parlement européen, les présidents des trois institutions qui mèneront conjointement le projet (Commission, Conseil, Parlement) ont signé une déclaration commune qui en précise les grandes lignes.

Dans leurs discours respectifs, David Sassoli, président du Parlement européen, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission Européenne et Antonio Costa, Président du Conseil de l’Union européenne, dont le pays assure la présidence tournante de l’UE, ont tout d’abord réaffirmé l’ambition du projet : donner aux Européens “leur mot à dire sur ce qu’ils attendent de l’Union européenne” et “un rôle accru pour (…) façonner les politiques et ambitions futures de l’Union” . La conférence sur l’avenir de l’Europe, se présente comme une forme ouverte et inclusive de démocratie délibérative. Son objectif est de donner aux citoyens des 27 Etats membres, la possibilité d’exprimer ce qu’ils attendent de l’Union européenne. 

Des événements pour penser l’Europe de demain

Le lancement politique de la Conférence est prévu lors de la fête de l’Europe, le 9 mai, à Strasbourg, siège du Parlement européen. Pendant plusieurs mois, des débats, conférences et autres évènements sur l’avenir de l’Europe seront organisés dans tous les pays membres de l’Union. Malgré les contraintes sanitaires, les institutions européennes espèrent qu’une partie essentielle des événements puissent se tenir en présence de public.

Les conclusions, qui devraient être connues au printemps 2022, alors que la France assurera la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne entre janvier et juin 2022, devront traduire les principales propositions et questions des Européens, qu’il s’agisse des transitions énergétique et numérique, des frontières, de la santé ou d’autres réformes. Si certaines revendications devraient entrer dans le champ actuel des compétences européennes, d’autres pourraient nécessiter une réforme des Traités.

Pour France urbaine, « la Conférence sur l’avenir de l’Europe doit vivre et infuser dans les territoires »

Les élus des grandes villes, grandes agglomérations et métropoles, réunis au sein de France urbaine, ont marqué, au mois d’avril dernier, leur intérêt pour la Conférence sur l’avenir de l’Europe et se sont dit prêts à se mobiliser pleinement pour faire vivre le débat dans les territoires et porter les orientations souhaitées par les citoyens pour l’Union européenne.

La Conférence sur l’avenir de l’Europe doit être une étape décisive dans la construction du projet européen, appelant à la mobilisation de tous les acteurs, dont les élus locaux. Exercice de démocratie participative à l’échelle de l’union européenne, la Conférence sera officiellement lancée le 9 mai prochain à Strasbourg.

La plateforme de consultation numérique multilingue, ouverte depuis le 19 avril, peut d’ores-et-déjà être investie par les citoyens, qui peuvent soumettre leurs contributions, sur les nombreux thèmes proposés tels que la transition écologique, la santé, l’économie, la justice sociale et l'emploi, l’Europe et l’international, les valeurs et les droits, l'état de droit, la sécurité, la transformation numérique, la démocratie européenne, la migration, l'éducation, la culture, la jeunesse et le sport.

Parce que le futur de l’Europe doit s’écrire au plus près des citoyens, en proximité et en résonnance avec leurs aspirations, la mobilisation citoyenne passe naturellement par l’échelon local, par l’intermédiaire des maires et présidents d’agglomérations et métropoles, qui a développé son savoir-faire en matière de participation citoyenne.

Afin d’engager et d’entrainer une réelle réflexion sur l’Europe par et pour les citoyens dans les territoires, France urbaine entend créer des relations de travail étroites entre ses commissions « Europe » et « Dialogue citoyen » prochainement installée, poursuivre sa coopération avec ses partenaires du Pôle Joubert (Assemblée des communautés de France, Association Nationale des Pôles territoriaux et des Pays et Fédération nationale des agences d’urbanisme) et renforcer ses relations avec les réseaux existants à l’échelle européenne, tels que l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) et Eurocities.

Le joli mois de l’Europe : les villes font vivre le projet européen

 Le Joli mois de l’Europe, lancé le lundi 3 mai, est une opportunité pour faire vivre l’Europe dans les territoires et sensibiliser les citoyens aux enjeux d’une Europe plus sociale et plus verte. Cette année, les villes réinventent le mois de l’Europe en proposant à la fois des célébrations en présentiel et des événements numériques.
 
Grenoble, Marseille, Lyon : les lignes de tramway passent au vert

Durant tout le mois de mai, les tramways et bus de 15 villes françaises vont revêtir les couleurs du Pacte vert et de l'Union européenne.
L’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), la Commission européenne et le Parlement européen se sont associés pour habiller les tramways aux couleurs de l’Europe et du pacte vert. Au travers de financements ou de prêts, l’Union européenne soutient la mobilité urbaine durable. L’objectif est d’attirer l’attention des usagers sur l’action de l’Union européenne dans la lutte contre le changement climatique et pour la protection de l’environnement.
 
Le joli mois de l’Europe : un rendez-vous incontournable à Strasbourg

La Ville de Strasbourg a concocté en partenariat avec les acteurs associatifs et institutionnels, un programme diversifié, convivial et ludique dans le respect des conditions sanitaires. Expositions, parcours découverte via une application, village des associations européennes, activités au Lieu d’Europe… autant d’animations qui vous permettront d’en savoir plus sur l’Europe et de vivre des moments de citoyenneté européenne.
 

 
Nice célèbre les journées de l’Europe

Du 3 mai au 12 mai 2021, plusieurs évènements à destination des citoyens se dérouleront principalement en ligne, en partenariat avec les institutions européennes. Cette célébration a débuté le 3 mai avec un webinaire sur l’Europe sociale. Elle va se poursuivre avec des animations dans l’espace public niçois : illumination des monuments emblématiques, habillage du #ILoveNice sur le thème du Pacte vert européen, performance du street-artiste niçois, César Malfi, à Rauba Capeu pour promouvoir la diversité comme facteur de l’unité européenne.

 
Dijon met à l’honneur les liens d’amitié européens

Du 3 au 31 mai, la Ville de Dijon met à l’honneur les liens d’amitié et d’échanges qu’elle tisse depuis de nombreuses années avec ses villes partenaires européennes : Mayence (Allemagne), Reggio-Émilia (Italie), Guimarães (Portugal), Prague (République Tchèque), Cluj-Napoca (Roumanie), Opole (Pologne), Pécs (Hongrie).

Aix-en-Provence au rythme de la Fête de l’Europe 

Nouveauté cette année, Aix-en-Provence propose de découvrir les différentes cultures européennes sous l’angle culinaire, avec des cours de cuisine en direct, mais aussi grâce à des lectures de contes dans les écoles, ou encore des balades thématiques à faire en ville avec un guide spécialement concocté pour l’occasion. Les incontournables des années précédentes sont de nouveau au rendez-vous en 2021 : concerts, jeux, littérature, danse, mais aussi visioconférences…

 
L’Europe en fête à Bordeaux

La Maison de l’Europe de Bordeaux propose une 12aine d’évènements tout au long du mois de mai dans l’agglomération bordelaise : lecture musicale, conférences-débats dématérialisées, escape game européen, café linguistique, promenade écocitoyenne…
 

Angers fête l'Europe

 

Du 4 au 30 mai, Angers organisé près de 25 événements avec 30 partenaires. "Angers fête l’Europe" met cette année l’accent sur :
  • l’Europe et l’espace, avec l’exposition des photos grands formats de Thomas Pesquet (ESA)
  • le couple franco-allemand, avec notamment la célébration des 30 ans d’ARTE à Angers et du cinéma allemand avec le Festival Premiers Plans.

Le joli mois de l’Europe vu par Lyon et sa métropole

Pendant le « Joli mois de l’Europe », la Métropole et la Ville de Lyon participent aux actions et engagements de l’Europe à travers plusieurs évènements et animations sur son territoire : balades européennes, inauguration de la maison des européens, projection du film et exposition photographique « passeurs d’Europe »…