Share
3 questions à...
Santé
Economie des territoires

Christian Estrosi : « La relance doit faire émerger une nouvelle organisation politique »

19/01/2021

Christian Estrosi, Maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d'Azur, a accordé un entretien à France urbaine HEBDO.

FRANCE URBAINE : Selon vous, qu’a révélé la crise sanitaire de Covid-19 dans la relation entre l’Etat et les collectivités locales ?
 
Christian ESTROSI : Face à cette crise, chacun a pu constater à quel point l’Etat s’est retrouvé nu, dans l’incapacité de trouver rapidement des solutions à une situation inédite. A côté de ces défaillances, les maires ont été au rendez-vous pour protéger les habitants de leurs communes. Nous avons pu montrer, une fois encore, notre capacité à prendre des décisions rapidement et à gérer efficacement les problèmes du quotidien. Cela n’est pas nouveau, mais il faut que nous en tirions les conséquences et que l’Etat se décide à engager un nouvel acte de décentralisation permettant de faire des collectivités de véritables partenaires. Cela lui permettra d’être plus fort, plus performant, plus lisible dans son action et plus efficace pour contenir la crise économique et sociale que nous traversons.
 

"Il faut que l’Etat se décide à engager un nouvel acte de décentralisation permettant de faire des collectivités de véritables partenaires." Christian Estrosi

Quel rôle les territoires urbains peuvent-ils jouer dans la relance et le « monde d’après » ?
 
Tout comme les collectivités, les territoires – urbains ou non d’ailleurs – ont montré leur capacité à protéger les habitants et à anticiper les besoins. Dans notre cas, l’échelon de la Métropole nous a permis d'anticiper au mieux le développement du virus et de répondre tout de suite aux préoccupations quotidiennes de nos concitoyens. En effet, tous ces défis nous les avions déjà anticipés de manière globale puisque dès le début de l’année 2020 je proposais la création localement d’une agence de sécurité sanitaire, environnementale et de gestion des risques. Cette anticipation, alliée à l’outil d’une efficacité inégalable que représente la Métropole nous a permis de prendre les mesures indispensables : commander et distribuer des millions de masques, développer les aides d’urgence aux entreprises, lancer une vaste campagne de dépistage PCR ou encore expérimenter de nouveaux tests antigéniques, salivaires et olfactifs. La relance ne pourra se faire sans associer les territoires dans le cadre d’un nouveau dialogue entre l’Etat et les collectivités. C’est une nouvelle organisation politique qui doit émerger, dans laquelle les territoires pourront amender et se prononcer politiquement en amont sur toutes les réformes qui concernent le quotidien des Français.
 

"Une nouvelle organisation politique doit émerger" Christian Estrosi

Vous avez été réélu Maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d’Azur en juin et juillet dernier. Quelles sont les priorités de votre mandat ?
 
Les Niçois m'ont fait l’honneur de m’accorder une large confiance et je les en remercie. Les six prochaines années, je vais les consacrer à mettre en œuvre le projet qu’ils ont largement validé. Lors du premier mandat, j’ai pu développer une dynamique de modernisation et de métamorphose de la ville qui s'est poursuivie après 2014 et le deuxième mandat. Avec ce troisième mandat, je vais m’employer à conforter et à stabiliser cette dynamique pour faire de Nice une ville métamorphosée, attractive et prête à faire face aux défis de demain. Cela va se traduire, notamment, par le prolongement de la Coulée verte, le doublement des surfaces végétalisées, la construction de l'Hôtel des Polices mutualisé, la poursuite de notre politique de baisse de la fiscalité et d’aide au pouvoir d’achat pour les plus fragiles ou encore la mise en œuvre d’une mobilité permettant à chacun - piétons, automobilistes, usagers des transports, cyclistes – de trouver des réponses à ses attentes. Tout cela dans un contexte d'accompagnement de tous les Niçoises et les Niçois pour faire face et surmonter la crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons.
 

"Je vais m’employer à conforter et faire de Nice une ville métamorphosée, attractive et prête à faire face aux défis de demain." Christian Estrosi