Share
Solidarités

Bien vieillir en ville, un enjeu prioritaire pour France urbaine dans les prochains mois

10/02/2022

France urbaine poursuit et développe ses réflexions sur le vieillissement et ses enjeux pour les agglomérations, grandes villes et métropoles.

Une mise en jeu de toutes les politiques publiques pour accompagner un tournant démographique et culturel majeur

Luc Broussy, auteur du rapport « Nous vieillirons ensemble » et Jérôme Guedj auteur du rapport « Déconfinés mais toujours isolés ? » soulignent la nécessité de dépasser la seule question du soin et de l’accompagnement médico-social de la dépendance. Le vieillissement nécessite une réflexion globale à l’échelle du territoire : sport, citoyenneté, logement, gestion des espaces publics et des voiries, culture, santé… Ils invitent en outre à penser finement les besoins des personnes en distinguant la tranche des 75-84 ans et des personnes de 85 ans et plus. Sur la décennie qui vient, la population des 75-84 ans sera en hausse de 2 millions de personnes. 40% du parc social n’a pas d’ascenseur quand il est pourtant constaté un vieillissement accéléré des personnes au sein du parc. La mutation de nos politiques de mobilité, d’aménagement urbain et nos modes d’habitat doit se penser aujourd’hui !

Agglomérations, grandes villes et métropoles : des acteurs de proximité en situation d’ensemblier pour accompagner la transition démographique

Le vieillissement est un phénomène territorial : parce que les ressources pour répondre aux besoins des personnes dépendent étroitement de leur lieu de vie et parce que l’accès aux services pour une personne âgée doit se construire sur un rayon de 300 à 500 mètres. Le pilotage des politiques de l’âge implique bien sûr les départements mais doit aussi se penser à un niveau plus local. La nécessité de mettre en réseau les acteurs locaux, de répondre aux enjeux de lutte contre l’isolement mais aussi la réponse massive à apporter en termes d’habitat, de mobilité et plus largement d’environnement fait des villes et intercommunalités des acteurs de premier plan.

France urbaine souhaite renforcer l’implication de ses membres dans la réflexion sur la réponse de nos territoires aux enjeux du vieillissement

Les membres de France urbaine partagent ces constats et enjeux et contribuent déjà, par leurs politiques volontaristes, à apporter des éléments de solution : installation de bancs publics favorisant des trajets sécurisants pour les personnes âgées, réflexion sur la co-habitation des espaces publics entre des piétons pouvant être fragiles et les utilisateurs des nouvelles formes de mobilité douces, les dispositifs d’aller vers les personnes âgées, via des structures mobiles présentes dans les quartiers ou accompagnement de projets d’EHPAD hors les murs.

La commission "Solidarités, lutte contre les inégalités et la pauvreté" de France urbaine, sous la co-présidence de Mathieu Klein, Maire de Nancy et président de la Métropole du Grand Nancy et Florence Thibaudeau-Rainot, Adjointe au Maire du Havre, a rappelé certains prérequis pour mener à bien ce changement : la nécessaire revalorisation des métiers accompagnant au quotidien les personnes âgées et la mise à l’agenda local et national de ces enjeux. France urbaine souhaite inscrire cet enjeu prioritaire dans ses travaux à venir.