Share
Sécurité

Assises de la sécurité : retour sur la deuxième concertation organisée à Cherbourg-en-Cotentin

18/01/2022

Le 13 janvier dernier, s'est tenue cette concertation en présence d'acteurs locaux, parties prenantes des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance de Cherbourg.

Après Besançon en décembre dernier, Benoit Arrivé, Maire de Cherbourg-en-Cotentin, vice-président de France urbaine, et David Marti, président de la communauté urbaine du Creusot-Montceau, maire du Creusot, co-président de la commission "Sécurité" de France urbaine, ont reçu le 13 janvier 2022, une quarantaine d’acteurs locaux, parties prenantes des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance du ressort de Cherbourg, dans le cadre des Assises de la sécurité de France urbaine.

Le temps d’une journée, les élus et les services de Cherbourg-en-Cotentin ainsi que du Creusot ont accompagné le maire Benoit Arrivé et le co-président David Marti et se sont réunis dans les Grands Salons de la Mairie déléguée de Cherbourg-Octeville.

Etaient également parties prenantes à ces groupes de travail, de nombreux acteurs locaux comme la commissaire de police du commissariat de Cherbourg-en-Cotentin, le commandant de la compagnie de gendarmerie départementale, la déléguée du Préfet de la Manche à la politique de la Ville, le Procureur de la République, une représentante de l’Ordre des avocats, un conciliateur de justice, la directrice départementale du Service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP), la directrice de l’antenne de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), des associations (Fondation Bon Sauveur, la Belle échappée…), une conseillère départementale délégué en charge de l’égalité femmes-hommes et des violences intrafamiliales, la directrice du Centre d'information des droits des femmes et des familles (CIDFF), une directrice d’établissement scolaire, un représentant du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS), de la Maison des jeunes et de la culture (MJC), les bailleurs sociaux et le vice-président de la communauté d’agglomération en charge du Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD).

Chaque thème étant suivi par un animateur référent en charge de rapporter et d’animer les débats, des tables rondes qui mélangeaient une dizaine de protagonistes locaux différents, se sont mis en place dans la matinée jusqu’au déjeuner. L’après-midi, la séquence de restitution et de synthèse entre les membres et les équipes de France urbaine fut aussi l’occasion de compléter et valider les réflexions qui s’étaient engagées le matin même.

Face aux questions qui étaient posées aux participants (constats et évolutions observées dans les territoires, identification des freins, échanges de bonnes pratiques et propositions), les débats entre acteurs, politiques, techniques, institutionnels et associatifs ont émergé laissant paraitre un réel besoin de dialogue et une envie de travailler davantage en commun. Dès lors, la production d’idée s’est opérée dans un climat serein et consciencieux, sur la base de constats collectifs, sur l’identification d’obstacles protéiformes et de retours d’expérience transversaux. Il a été d’ailleurs souhaité par les groupes de travail, que ces réflexions se poursuivent à l’avenir.

France urbaine et les co-présidents de la commission "Sécurité" tiennent à nouveau à remercier l’ensemble des participants de cette seconde concertation ainsi que la Ville de Cherbourg-en-Cotentin pour son accueil et l’organisation de l'évènement. Rendez-vous le 3 mars prochain au Creusot pour les Assises de la sécurité !