Share
3 questions à...
Transition écologique

Arnaud Leroy : « Le Plan de relance, une opportunité unique d’accélérer la transition écologique »

23/03/2021

Arnaud Leroy, président de l'Agence de la Transition écologique (ADEME), a accordé un entretien à France urbaine HEBDO.

Le gouvernement a présenté l’été dernier son plan de relance de 100 milliards d’euros, dont près de 30 milliards ont été alloués à la transition écologique. Quel rôle les territoires urbains peuvent-ils jouer dans la relance et le « monde d’après » ?

Parmi les mesures du plan de relance qui ont été confiées à l’ADEME, certaines concernent en effet les territoires urbains, avec des dispositifs sur l’économie circulaire, l’hydrogène et la reconversion des friches industrielles. Les territoires ont également un rôle de relais de nos dispositifs dédiés aux entreprises pour permettre aux acteurs économiques de se saisir des opportunités du plan de relance. Nous avons ainsi plusieurs soutiens à la décarbonation de l’industrie, à l’amélioration de la performance environnementale des PME et à la commercialisation de solutions innovantes pour la transition écologique.
Avec le plan de relance, on a des moyens inédits et une opportunité unique d’accélérer la transition écologique, transformer notre modèle économique, créer de nouvelles activités, redynamiser nos territoires, renforcer leur résilience et les armer face aux prochaines crises qui, malheureusement, ne manqueront pas d’arriver, sur le plan climatique en particulier.
J’appelle donc les territoires à prendre rapidement connaissance de l’ensemble de nos dispositifs, auprès de leur direction régionale ADEME et sur la plateforme agirpourlatransition.ademe.fr.


"Avec le plan de relance, on a des moyens inédits et une opportunité unique d’accélérer la transition écologique." Arnaud Leroy

Pour une véritable transition écologique, France urbaine prône l’adaptation et la résilience des villes. Comment voyez-vous l’avenir des villes sur cette question ?

L’Ademe est mobilisée sur ces deux sujets depuis plusieurs années et dispose d’une direction dédiée à l’adaptation au changement climatique depuis 2020. Pour nous, l’articulation des politiques urbaines et territoriales avec les politiques d’atténuation et d’adaptation au changement climatique est cruciale. L’aménagement urbain est fondamental pour répondre aux enjeux climatiques et de gestion durable des ressources. Dans les territoires urbains, le déploiement d’approches « vertes » qui ont des bénéfices en termes d’atténuation et d’adaptation au changement climatique et permettent de recréer des services écosystémiques en renforçant ou reconstituant des poches de biodiversité, sont à encourager. La « nature en ville » permet notamment de lutter contre les îlots de chaleur en milieu urbain et de favoriser le bien-être physique et mental des habitants.
Alors que les effets du changement climatique se font déjà sentir, avec une fréquence plus importante des vagues de chaleur, un axe majeur d’action dans ces territoires porte sur la réduction de la surchauffe urbaine, problématique qui s’exprime de jour comme de nuit, dans l’espace public et à l’intérieur des bâtiments. Elle est étroitement liée aux formes urbaines, à la performance de l’enveloppe des bâtiments et à l’aménagement des espaces publics et des voiries, notamment l’imperméabilisation des surfaces non bâties. Ainsi, les villes devront de plus en plus déployer des solutions basées sur la nature - comme la végétalisation des espaces urbains - particulièrement adaptées à l’atténuation et l’adaptation au changement climatique.
 

"L’aménagement urbain est fondamental pour répondre aux enjeux climatiques et de gestion durable des ressources." Arnaud Leroy

Vous avez été élu président de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie en 2018. Quel bilan tirez-vous de ces trois premières années à la tête de l’ADEME et quels sont vos principaux objectifs pour les années à venir ?

Je tire un bilan positif.  En effet, durant ces années, l’Ademe a évolué vers un positionnement plus transversal, qui embrasse l’ensemble des thématiques, y compris émergentes, liées à la transition écologique. Nos budgets ont augmenté de manière continue, et l’implication de l’Agence dans la mise en œuvre du plan de relance concrétise cela. De plus, nous avons aussi renforcé nos relations avec les différentes associations d’élus, donc de France Urbaine, pour donner corps à une conviction que je crois partagée, à savoir que la transition écologique est principalement une affaire de territoires…Pour l’avenir, nous devons aller chercher les territoires plus hésitants sur la transition, ils restent encore très nombreux.
L’avenir ? Continuer et amplifier notre travail…notamment sur l’adaptation. Le défi et l’urgence climatique nous obligent à renforcer nos actions communes.


"Le défi et l’urgence climatique nous obligent à renforcer nos actions communes." Arnaud Leroy

Crédit photo : J. Chiscano