Share
Alliance des territoires

André Rossinot met fin à 50 ans de vie publique

17/07/2020

Le Secrétaire général de France urbaine a laissé son fauteuil de président de la Métropole du Grand Nancy à Mathieu Klein, le 17 juillet.

Figure de la politique lorraine et maire de Nancy pendant trois décennies, André Rossinot a laissé son fauteuil de président de la Métropole du Grand Nancy à Mathieu Klein, le 17 juillet 2020, à l'issue de l'élection du nouveau président lors du premier conseil communautaire du mandat 2020-2026. Dans son discours, André Rossinot, chantre de la décentralisation, a salué le projet métropolitain ainsi que le travail réalisé par la Métropole du Grand Nancy, regroupant 20 communes et quelque 260 000 habitants, qu'il a présidé depuis sa création en 2016.
 
Un parcours politique hors-norme
 
Diplômé de la faculté de médecine de Nancy et ORL de profession, le Secrétaire général de France urbaine se définit comme "un humaniste, un européen fédéraliste".
André Rossinot fait ses premiers pas en politique en 1969, comme conseiller municipal à Nancy. Il prend les rênes de la ville en 1983 après plus de 30 ans d'instabilité politique, marquée par l'élection de neuf maires depuis la fin de la guerre. Il restera à l'Hôtel de Ville de la place Stanislas pendant 31 ans, jusqu'en 2014.
 
Député de 1978 à 1997, figure du Parti radical valoisien qu'il a présidé à quatre reprises pendant 13 ans, il a été ministre des Relations avec le Parlement de 1986 à 1988 et ministre de la Fonction publique de 1993 à 1995, respectivement sous les gouvernements de Jacques Chirac et Edouard Balladur.

Membre du Bureau de l'Association des maires des grandes villes de France (AMGVF) de 1997 à 2001, il en devient Secrétaire général en 2001, et ce, jusqu'en 2016. En 2016, lors de la fusion entre l'AMGVF et l'Association des communautés urbaines de France (ACUF), André Rossinot devient Secrétaire général de la nouvelle association France urbaine. Il fut également président de la Fédération nationale des agences d'urbanisme (FNAU) entre 1995 et 2010.

En janvier 2020, André Rossinot publie avec Pierre Stussi et Philippe Estèbe "La République des territoires", essai proposant une réflexion sur les relations entre l'Etat et les territoires et sur la responsabilité qui incombe aux territoires de répondre aux aspirations et aux besoins de chacune et de chacun.

France urbaine salue le parcours et l’engagement d’André Rossinot, grand artisan de la création de l’association et source d’inspiration du projet d’Alliance des territoires, porté par le président Jean-Luc Moudenc et l’ensemble des élus des grandes villes.

© Sacha Héron/ France urbaine