Transition énergétique

Plus des trois quarts de la population française vit en milieu urbain et consomme plus des trois quarts de l’énergie consommée dans  notre pays. C’est là aussi que se concentrent les populations en proie à la précarité énergétique.  L’énergie se situe désormais au cœur de la problématique du changement climatique qui a fait l’objet de l’accord de Paris en décembre 2015. Conscient de ce que les enjeux en la matière se situent et, en conséquence, doivent se gérer au niveau des territoires, notamment urbains, le gouvernement a fait progresser, via le vote récent de la loi Transition énergétique et croissance verte, la prise en mains par ces derniers des enjeux liés à la définition d’une véritable politique énergétique locale. Mais beaucoup de chemin reste encore à faire. C’est ce à quoi s’emploie France urbaine à travers les réflexions et propositions de sa commission développement durable et transition énergétique et de son groupe de travail technique dédié à l’énergie.

 

Ci-dessous les dernières notes d'actualité sur le sujet :

 

 

En marge de l’installation, le matin même, du Haut Conseil pour le climat composé de 13 experts et chargé du suivi du respect par la France de sa trajectoire de baisse des émissions de gaz à effet de serre, France urbaine – représentée par Jean-Patrick Masson, adjoint au maire de Dijon – a été reçue le 27 novembre à l’Elysée, avec les membres du Conseil national de la transition écologique pour entendre les annonces du Président de la République concernant la stratégie de transition écologique de la France, dans un contexte marqué par les manifestations des Gilets jaunes.

Suite au discours du Président de la République du 27 novembre 2018 sur la transition énergétique, le climat et les transports, le Premier ministre a engagé un cycle de consultation rapide en vue de d’organiser une concertation territoriale sur ces enjeux. Il a reçu dans la matinée de ce jeudi 29 novembre les neuf associations membres de la CNT. France urbaine était représenté par son secrétaire général André Rossinot, président de la métropole du Grand Nancy.

Partenaire du prix Energies citoyennes organisé par Engie Cofely depuis plusieurs années, France urbaine entend bien en cela affirmer haut et fort le rôle des territoires et de leurs habitants dans le cheminement vers la transition énergétique. Cette année, parmi les 44 dossiers reçus, trois ont été particulièrement distingués dans la catégorie des collectivités de plus de 100 000 habitants et il s’agit dans les trois cas de membres de France urbaine.

Présente à la conférence de presse organisée par le Gouvernement le 20 juillet 2018 où elle était représentée par Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole, France urbaine s’engage pour l’amélioration de la qualité de l’air en milieu urbain et péri-urbain.

Le 6 juin dernier ont débuté les travaux d’élaboration du futur cadre concessif de la distribution de gaz avec GRDF.