Transition énergétique

Plus des trois quarts de la population française vit en milieu urbain et consomme plus des trois quarts de l’énergie consommée dans  notre pays. C’est là aussi que se concentrent les populations en proie à la précarité énergétique.  L’énergie se situe désormais au cœur de la problématique du changement climatique qui a fait l’objet de l’accord de Paris en décembre 2015. Conscient de ce que les enjeux en la matière se situent et, en conséquence, doivent se gérer au niveau des territoires, notamment urbains, le gouvernement a fait progresser, via le vote récent de la loi Transition énergétique et croissance verte, la prise en mains par ces derniers des enjeux liés à la définition d’une véritable politique énergétique locale. Mais beaucoup de chemin reste encore à faire. C’est ce à quoi s’emploie France urbaine à travers les réflexions et propositions de sa commission développement durable et transition énergétique et de son groupe de travail technique dédié à l’énergie.

 

Ci-dessous les dernières notes d'actualité sur le sujet :

 

 

Le 6 juin dernier ont débuté les travaux d’élaboration du futur cadre concessif de la distribution de gaz avec GRDF.

France urbaine, représentée par Jean-Patrick Masson, maire-adjoint de Dijon, a participé, aux côtés des associations de collectivités – Régions de France, AdCF, ANPP – des sénateurs Ronan Dantec et Christine Lavarde, ainsi que d’associations spécialisées – Amorce, Flame - à la conférence presse organisée au Sénat lundi 18 juin 2018.

Le colloque énergie d'AMORCE, dont France urbaine est partenaire, se déroulera cette année le 5 juillet, à la Maison de la Ratp. L'occasion de faire le point sur les réseaux de distribution d'électricité, de gaz et de chaleur dans les politiques énergie-climat des territoires : gouvernance des contrats de concession et prise en compte des enjeux de transition énergétique, rôle de la distribution d'énergie dans la fabrique de la ville (urbanisme, habitat, transport), nouvelles expérimentations et innovations dans le secteur (smart grids, réseaux de chaleur)...

Philippe Rapeneau, président de la Communauté urbaine du Grand Arras, co-président de la commission Développement durable et transition énergétique (DDTE) de France urbaine, a participé à une conférence de presse commune avec Amorce le mercredi 23 mai 2018.

Le 19 avril s’est tenue, en marge de la conférence annuelle d’Energy cities à Rennes, une réunion sur le thème de la décentralisation énergétique, pour faire suite à la tribune parue le 16 mars dans Le Monde, tribune cosignée par France urbaine et un certain nombre de maires et présidents d’EPCI membres. Plus d’une vingtaine d’élus en charge de l’énergie, pour la plupart issus des grands territoires urbains, se sont réunis, tandis que 4 des réseaux co-signataires étaient représentés, à savoir Energy cities, France urbaine, le CLER – réseau pour la transition énergétique et le Réseau action climat.