Sport
dans 

La concertation entre l’Etat, les collectivités territoriales, le mouvement sportif et les acteurs du monde économique pour repenser le modèle sportif français s’est achevée lors d’un ultime comité de pilotage la semaine dernière, en présence de Laura Flessel, ministre des Sports.

Roselyne Bienvenu, adjointe au maire d’Angers en charge des sports, première vice-présidente d’Angers Loire Métropole, a été auditionnée dans le cadre de la mission consacrée au « Sport tout au long de la vie », confiée par le Premier ministre à la Sénatrice d’Ille-et-Vilaine Françoise Gatel et au Député du Cher François Cormier-Bouligeon.

 

La concertation relative à la nouvelle gouvernance du sport, lancée en janvier dernier par la ministre des Sports, Laura Flessel, s’est clôturée jeudi 19 juillet, dans le cadre d’un dernier comité de pilotage mobilisant l’Etat, les collectivités territoriales, le mouvement sportif et les représentants du monde économique au Ministère des Sports.

Depuis le début de la concertation relative à la constitution d’une nouvelle gouvernance du sport, les séminaires thématiques permettent l’émergence et l’inventaire de recommandations. Le dernier en date s’est tenu à Poitiers le 1er juin dernier, consacré aux « moyens du développement ». Au programme : le financement du sport, l’emploi, les attentes à l’égard des entreprises ou encore le bénévolat.

France urbaine a organisé un atelier « Sport » dans le cadre de ses journées à Dijon. Cet atelier répondait d’abord à une grande actualité, puisque France urbaine prend part à la concertation lancée en début d’année pour réformer la gouvernance du sport, rythmée par la tenue de séminaires thématiques. Une concertation à laquelle prend part Roselyne Bienvenu, adjointe au sport du maire d’Angers, vice-présidente d’Angers Loire Métropole, qui en tant que référente Sport de France urbaine a rappelé à Dijon l’impérieuse nécessité de renouveler la gouvernance du sport. Il s’agit de reconnaître la place pleine et entière des collectivités, elles qui financent les équipements sportifs à plus de 80% (dont 72% par le bloc communal !). La présence de Jean-Paul Omeyer, vice-président au sport de la région Grand Est et référent Sport de Régions de France, dénotait le consensus qui demeure et le projet global que porte l’ensemble des catégories de collectivités, à savoir disposer engager la coopération et la coordination parmi les multiples politiques sportives (sport-loisir, sport-santé, accès au sport…).