Santé

La commission Santé de France urbaine entend promouvoir dans ses travaux une gouvernance partagée entre services de l’Etat, élus, ARS, CHU, médecine publique et privée : les contrats locaux de santé (CLS) mais aussi les groupements hospitaliers de territoire (GHT, opérationnels depuis juillet 2016) offrent un cadre structurant à ce dialogue à enrichir. La santé a vocation à être appréhendée d’une façon transversale et interministérielle et à être placée au cœur des politiques publiques. C’est de fait un vecteur d’aménagement des territoires, dans le cadre en particulier de la lutte contre les déserts médicaux. Pollution de l’air, politiques de l’eau, préservation de l’environnement, prévention des précarités sociales et inégalités territoriales, accès aux soins, gestion des mobilités, en milieu périurbain et rural : les implications des politiques de santé à l’échelle locale sont multiples et appellent des réponses globales.

dans 

France urbaine et l’Association des Maires de France ont convoqué leur commission Santé mercredi 30 mai dernier, sous la co-présidence de Bernard Vauriac, maire de Saint-Jory-de-Chalais et d'André Rossinot, président de la métropole du Grand Nancy, secrétaire général de France urbaine et Isabelle Maincion, maire de la Ville-aux-Clercs, rapporteure.
 
La réorganisation de l’accès aux soins a largement été évoquée, illustrée par la présentation de l’enquête du Conseil national de l’ordre des médecins : « Construire l’avenir à partir des territoires – La réforme voulue par les médecins » par son président, le Docteur Patrick Bouet.

dans 

Pour la troisième fois, France urbaine et l'AMF se sont réunies au sein de la commission « Santé » sous la co-présidence de Bernard Vauriac, maire de Saint-Jory-de-Chalais et d' André Rossinot, président de la métropole du Grand Nancy, secrétaire général de France urbaine.

Le travail, auquel France urbaine a participé activement, pour la prévention et l’action pour la réduction de la pauvreté des enfants et des jeunes fera l’objet d’une remise publique à Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, le 15 mars. Les propositions des sept groupes seront restituées par Olivier Noblecourt, délégué interministériel. Au-delà, nous nous inscrivons fortement dans une action durable en ce domaine. France urbaine sera ainsi invitée, et partie-prenante, lors du deuxième congrès international « Ensemble pour l’Education de la Petite Enfance ».

dans 

Une délégation de France urbaine emmenée par le président Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse métropole et composée d’André Rossinot, président de la métropole du Grand Nancy, secrétaire général et Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, président de la communauté d’agglomération du Grand Besançon et premier vice-président a rencontré, mercredi 24 janvier, Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé.

L’occasion de revenir sur les problématiques de désertification médicale, la ministre reconnaissant que ce sujet ne concernait pas seulement

dans 

Confrontées à des difficultés similaires en matière de santé et d’accès aux soins (désertification médicale, inégalités sociales et territoriales, etc) l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF) et l’association France urbaine (FU) ont constitué, en mars dernier, une commission commune « Santé », co-animée par Isabelle Maincion, Maire de la Ville-Aux-Clerc et Jean-Pierre Bouquet, maire de Vitry-le-François, président de la communauté de communes de Vitry-Champagne, pour l’AMF et André Rossinot, président de la Métropole du Grand Nancy et Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole, pour France urbaine.