Laïcité

France urbaine propose une première analyse de l’avant-projet de loi dit Egalité et citoyenneté, tel que transmis en début d’année par des parlementaires aux associations d’élus*.

Quinze ans après le vote de la loi SRU, le gouvernement souhaite traduire en dispositions législatives les engagements pris par le Premier ministre, Manuel Valls, lors des comités interministériels égalité et citoyenneté (CIEC) de mars et octobre derniers. L’organisation des deux CIEC était une réponse aux attentats commis en région parisienne début 2015 et une déclinaison des propos du premier ministre, sur la nécessité de lutter contre les phénomènes d’ « apartheid  territorial, social et ethnique ».