Culture et attractivité du territoire

France urbaine à vocation à participer à la co-construction des politiques publiques culturelles dans une démarche partagée avec tous les acteurs de la culture, institutionnels et professionnels, tant au niveau national que dans les territoires. Elle promeut le développement de l’éducation artistique et culturelle pour le plus grand nombre afin de faciliter le vivre-ensemble. En identifiant les ressorts de l’économie créative, elle cherche à favoriser l’emploi.

 

Ci-dessous les dernières notes d'actualité sur le sujet :

 

 

Le secrétariat permanent du CCTDC, conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel, s’est tenu le 8 mars 2018. Il rassemble les permanents des associations d’élus membres du CCTDC et le cabinet et les directions du ministère de la culture afin qu’ensemble ils échangent sur l’actualité du ministère.

Quatre sujets étaient à l’ordre du jour, qui pourraient être traités de manière plus approfondie au sein de la commission culture de France urbaine.

Erick Orsenna et Noël Corbin, l’inspecteur général des affaires culturelles qui l’a aidé dans sa tâche de rapporteur, ont rendu leurs travaux au Président de la République et à Françoise Nyssen, ministre de la culture, le 20 février 2018.

 

Le rapport (téléchargeable sur le site du ministère) rend un hommage marqué au rôle croissant que jouent les bibliothèques et leurs agents dans divers services publics, au delà de leur mission initiale de lecture publique, et fait 19 propositions pour améliorer le service qu’ils rendent. L’extension de l’ouverture des bibliothèques est évidemment l’un des éléments proposés.

Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand et coprésident avec David Lisnard, maire de Cannes, de la commission culture de France urbaine, accueillait à Clermont-Ferrand les travaux de la commission le 6 février 2018.
Pas de référence au festival international du court métrage qui se déroulait au même moment pourtant dans l’ordre du jour de cette commission, qui était entièrement consacrée aux nouveaux outils proposés par l’Etat aux collectivités.

 

France urbaine et dix autres associations d’élus sont engagées dans une longue histoire de travail partagé avec les différents ministres de la culture et leurs cabinets et services sur l’ensemble des textes législatifs ou réglementaires qui les concernent, par le biais du Conseil des Collectivités Territoriales pour le Développement Culturel (CCTDC). Ce conseil a pour objectif d’améliorer le dialogue et de mettre en œuvre une consultation et une co-élaboration entre les collectivités et l’Etat sur l’actualité, les besoins et les projets liés aux politiques culturelles dans lesquelles s’impliquent les collectivités.

Le syndicat national des scènes publiques (SNSP), représenté par son président Michel Lefeivre, avait convié France urbaine à un débat organisé lors de la biennale internationale du spectacle (BIS) à Nantes le 18 janvier 2018.

Consacré à une réflexion sur les politiques culturelles à l’échelle des agglomérations et des métropoles, le débat rassemblait, outre France urbaine, la FNCC (fédération nationale des collectivités pour la culture), l’AMF, une représentante du secrétariat général du Ministère de la culture et un représentant du SNSP.

Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand et coprésident avec David Lisnard, maire de Cannes, de la commission culture de France urbaine, est venu porter la position de l’association sur les divers outils de contractualisation entre l’Etat et les collectivités et leur évolution nécessaire, à l’aune du bilan des récents pactes culturels et du foisonnement de contractualisations thématiques existantes. Rappelant que France urbaine avait fait des propositions pour des contrats d’agglomération d’expérimentation culturelle lors de ses journées à Arras, Olivier Bianchi s’est réjoui que les nouveaux conventionnements proposés par la ministre ressemblent fort aux propositions portées au sein du manifeste.