Culture et attractivité du territoire

France urbaine à vocation à participer à la co-construction des politiques publiques culturelles dans une démarche partagée avec tous les acteurs de la culture, institutionnels et professionnels, tant au niveau national que dans les territoires. Elle promeut le développement de l’éducation artistique et culturelle pour le plus grand nombre afin de faciliter le vivre-ensemble. En identifiant les ressorts de l’économie créative, elle cherche à favoriser l’emploi.

 

Ci-dessous les dernières notes d'actualité sur le sujet :

 

 

Dans le cadre de son festival d’été Constellations, du 28 juin au 16 septembre, la ville de Metz organise des rencontres professionnelles autour de la création artistique et du numérique, sous forme de deux tables rondes qui se tiendront le 29 juin 2018 à l’Arsenal Cité musicale-Metz.

Ces rencontres veulent questionner la place du numérique dans la création artistique, les liens entre musique et numérique et la manière dont les arts numériques modifient notre regard sur l’espace public. En s’ouvrant à la fois aux acteurs professionnels comme au grand public, ce moment sera l’occasion de découvrir et d’interroger ces nouvelles technologies qui révolutionnent les pratiques artistiques en devenant un mouvement esthétique à part entière, à la croisée de toutes les formes.

Françoise Nyssen, ministre de la culture, a lancé le 29 mars 2018 à la Grande Halle de la Villette son plan « Culture près de chez vous », qui sera l’un de ses outils visant à lutter contre la ségrégation culturelle. Doté d’un budget de six millions et demi d’euros et qui devrait monter à dix millions d’ici 2022, ce plan vise à développer l’offre culturelle dans les territoires les plus éloignés, ou bénéficiant d’une moindre couverture culturelle.

La mission d’information créée par la commission de la Culture du Sénat sur le mécénat culturel auditionnait, le 17 avril, les associations d’élus afin de recueillir leurs points de vue sur ce dernier, et ce dans un contexte budgétaire de plus en plus contraint. De nombreuses questions ont ainsi été soulevées par Maryvonne Blondain et Alain Schmitz, respectivement présidente et rapporteur de la mission : quelles sont les actions se prêtant le plus spécialement à ce type de financement ?

Présent autour d’une table ronde réunie pour tenter de faire émerger une cohérence de la politique de l’éducation artistique et culturelle (EAC) tant dans les objectifs fixés que dans sa gouvernance, l’Etat était représenté dans ses deux déclinaisons éducative et culturelle, respectivement par Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon, et Isabelle Chardonnier, cheffe du département de l’action territoriale du Ministère de la culture.

Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand, président de Clermont Auvergne Métropole et coprésident de la commission culture de France urbaine, représentait avec Arnaud Robinet, maire de Reims, et Anne Brugnera,

Mardi 10 avril 2018 se tenait au Grand Palais la journée des bibliothèques, organisée par le Ministère de la culture pour opérationnaliser le rapport Orsenna. Cette journée, outre les tables rondes mettant en exergue des exemples réussis d’ouverture accrue, de missions nouvelles pour les bibliothécaires et de plans de formation innovants, a aussi permis à Françoise Nyssen, ministre de la Culture, de procéder à quelques annonces.