Cohésion sociale et politique de la ville

La politique de la ville et les enjeux de cohésion sociale qu’elle charrie avec elle sont au cœur du pacte républicain que les élus de France urbaine font vivre au quotidien, au plus près du terrain. Signataires avec l’Etat et les partenaires publics et privés des contrats de ville 2015/2020, les maires et présidents d’agglomérations et métropoles entendent mobiliser les leviers du droit commun, pour des politiques d’éducation et d’emploi ambitieuses et ajustées aux besoins des habitants, notamment des jeunes. Soucieux de faire vivre une démocratie locale active, via notamment les conseils citoyens, les membres de France urbaine s’attachent à articuler inclusion sociale et solidaire et développement urbain. Ils sont ainsi en première ligne dans la mise en oeuvre du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU, qui s’étirera jusqu’en 2024) et ils veilleront à solliciter auprès de l’Etat et des partenaires sociaux des financements pérennes et durables.

 

Ci-dessous les dernières notes d'actualité sur le sujet :

 

 

Le 17 mai, France urbaine était auditionnée à l’Assemblée nationale par Rémi Delatte et Nadia Hai, députés de Côte-d’Or et des Yvelines et membres de la commission des Finances, sur le financement et le suivi de la mise en œuvre des programmes de rénovation urbaine.
 
Aux côtés de l’AdCF, représentée par Anne Terlez, vice-présidente de l'Agglo Seine-Eure, ce sont Jean-Pierre Hurpeau, vice-président délégué à la politique de la Ville et à la rénovation urbaine de la métropole du Grand Nancy et Frédéric Viel, directeur général adjoint des services de la métropole du Grand Nancy en charge du pôle Solidarité et Habitat qui portaient la voix de France urbaine.

L’ancien ministre de la ville, Jean-Louis Borloo a rendu, le 26 avril dernier, au Premier ministre, Edouard Philippe son rapport sur les mesures à prendre pour relancer les politiques de cohésion sociale et urbaine à l’endroit des quartiers populaires, conformément à la commande qui lui avait été faite par le président de la République, à la suite du discours de Tourcoing en novembre dernier.

Le ministère de la Cohésion des territoires et le ministère de la Transition écologique et solidaire lancent une consultation en ligne afin de construire un "Livret citoyen" des villes et des territoires de demain. Il s'agit de qualifier, du point de vue des citoyens, les caractéristiques que devront avoir les villes et territoires, demain, et de recueillir leurs propositions d'actions ou de projets pour les faire émerger.

35 : c’est le nombre de signataires à ce jour du Pacte de Dijon pour une nouvelle politique de cohésion urbaine et sociale.

Présenté le 6 avril dernier à Dijon, en clôture des journées nationales de France urbaine,  ce pacte initié par France urbaine et l’AdCF est désormais entré  dans une nouvelle phase, plus concrète et opérationnelle : celle de sa signature effective par les président(e)s de communautés, agglomérations et métropoles volontaires.

Présenté le 6 avril dernier à Dijon, en clôture des journées nationales de France urbaine, le Pacte pour une nouvelle politique de cohésion urbaine et sociale initié par France urbaine et l’AdCF entre dans une nouvelle phase, plus concrète et opérationnelle : celle de sa signature effective par les maires de grandes villes et président(e)s de communautés et métropoles volontaires. Un courrier de Jean-Luc Moudenc et Jean-Luc Rigaut, respectivement présidents de France urbaine et de l’AdCF a été adressé aux adhérents des deux associations, avec un site créé à cet effet : www.pacte-cohesion-urbaine.fr