Cohésion sociale et politique de la ville

La politique de la ville et les enjeux de cohésion sociale qu’elle charrie avec elle sont au cœur du pacte républicain que les élus de France urbaine font vivre au quotidien, au plus près du terrain. Signataires avec l’Etat et les partenaires publics et privés des contrats de ville 2015/2020, les maires et présidents d’agglomérations et métropoles entendent mobiliser les leviers du droit commun, pour des politiques d’éducation et d’emploi ambitieuses et ajustées aux besoins des habitants, notamment des jeunes. Soucieux de faire vivre une démocratie locale active, via notamment les conseils citoyens, les membres de France urbaine s’attachent à articuler inclusion sociale et solidaire et développement urbain. Ils sont ainsi en première ligne dans la mise en oeuvre du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU, qui s’étirera jusqu’en 2024) et ils veilleront à solliciter auprès de l’Etat et des partenaires sociaux des financements pérennes et durables.

 

Ci-dessous les dernières notes d'actualité sur le sujet :

 

 

35 : c’est le nombre de signataires à ce jour du Pacte de Dijon pour une nouvelle politique de cohésion urbaine et sociale.

Présenté le 6 avril dernier à Dijon, en clôture des journées nationales de France urbaine,  ce pacte initié par France urbaine et l’AdCF est désormais entré  dans une nouvelle phase, plus concrète et opérationnelle : celle de sa signature effective par les président(e)s de communautés, agglomérations et métropoles volontaires.

Présenté le 6 avril dernier à Dijon, en clôture des journées nationales de France urbaine, le Pacte pour une nouvelle politique de cohésion urbaine et sociale initié par France urbaine et l’AdCF entre dans une nouvelle phase, plus concrète et opérationnelle : celle de sa signature effective par les maires de grandes villes et président(e)s de communautés et métropoles volontaires. Un courrier de Jean-Luc Moudenc et Jean-Luc Rigaut, respectivement présidents de France urbaine et de l’AdCF a été adressé aux adhérents des deux associations, avec un site créé à cet effet : www.pacte-cohesion-urbaine.fr

Invité à s’exprimer lors des Journées Nationales de France urbaine à Dijon, en séance plénière de clôture, vendredi 6 avril, Jean-Louis Borloo a rappelé l’impératif de relancer avec force et vigueur la politique de la ville, dans sa dimension tant sociale qu’urbaine. Dans la suite des propos tenus lors de la matinée d’échanges organisée par France urbaine et l’AdCF, le 21 mars à Paris, l’ancien ministre en a appelé à un sursaut des décideurs locaux et nationaux, pour donner des perspectives et un espoir aux habitants des quartiers prioritaires, notamment des jeunes, tenus trop souvent en lisière de l’emploi, de la formation et de la réussite. Le Pacte de Dijon, préparé par France urbaine et l’AdCF, pour une nouvelle politique de cohésion urbaine constitue un socle sur lequel il importe désormais de s’appuyer : les élus des grandes villes, communautés

C’est devant plus de 150 participants que s’est tenue, à Paris, une session d’échanges et de débats organisée par France urbaine, l’AdCF et la FNAU, autour de l’avenir de la politique de la ville, en présence de Jean-Louis Borloo, ancien ministre de la Ville.

C’est dans le cadre de la mission confiée à ce dernier par le Président de la République, après le discours fondateur de Tourcoing du 15 novembre qu’était organisée cette matinale, qui s’est révélée dense en prises de paroles et interventions.

Yvon Robert, maire de Rouen, Francis Chouat, président de Grand Paris Sud, Jean-Luc Rigaut, président du Grand Annecy et président de l’AdCF ou Jean Rottner, président de la région Grand Est et président de la FNAU ont, tour à tour, rappelé l’importance de politiques de cohésion territoriale cohérentes, bien articulées entre elles, où chacun prend ses responsabilités, pour mobiliser les droits communs nécessaires.

France urbaine et l'Assemblée des Communautés de France, en partenariat avec la Fédération nationale des agences d’urbanisme, organisent une rencontre consacrée à la cohésion urbaine, en présence de Jean-Louis Borloo, mercredi 21 mars à 9h30.