Emploi
07 février 2014

Lauréats de l’appel à projets pour le développement des pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) – 10 janvier 2014

Le 10 janvier dernier, Cécile Duflot, Ministre de l’Égalité des territoires et du Logement,  François Lamy, Ministre délégué chargé de la Ville, et Benoît Hamon, Ministre délégué chargé de l’Économie sociale et solidaire et de la Consommation ont révélé les 23 lauréats de l’appel à projets des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE).

Dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville tout particulièrement, ces pôles redynamisent les territoires en misant sur l’ancrage économique territorial : le caractère non-délocalisable des emplois induits est à souligner. 7 Pôles territoriaux de coopération économique se situent chez les membres de l’Association.

A Dijon, « la Coursive Boutaric » est un PTCE constitué d’entreprises culturelles et créatives. Il est implanté dans l’immeuble Boutaric (140 logements sociaux), au cœur du quartier des Grésilles, en phase de réhabilitation, à Dijon. Il a pour but de structurer la filière culturelle et créatrice par la coopération, pour renforcer son développement économique, et de contribuer au mieux-être et à l’attractivité du quartier des Grésilles.

En 2013, quinze structures (spectacle vivant, audiovisuel, graphisme et web) étaient membres du PTCE (neuf installées dans l’immeuble, six associées sur le territoire) : onze associations, une société coopérative d’intérêt collectif SA, une EURL, un projet en portage CAE (coopérative d’activité et d’emploi), un établissement public de coopération culturelle (EPCC).

A Toulouse Métropole, le PTCE « La Serre – Le Multiple » est un lieu dédié à l’innovation et l’entrepreneuriat social. Il est porté par la société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) la Serre, qui compte quatre-vingt membres. L’objet de ce PTCE est de répondre, d’une part, aux besoins des entreprises sociales et artisanales (en particulier l’accès à des locaux professionnels de qualité et la collaboration avec d’autres entreprises -mutualisation de compétences, développement de l’innovation, développement…) et, d’autre part, au besoin de revitalisation des filières artisanales traditionnelles de la région (céramique, cuir, textile, bois…) en proposant des échanges de pratiques, des démarches d’innovation par le design et une vitrine permettant le développement de nouveaux débouchés commerciaux.

A Tours, « Coopaxis » vise à faire du numérique (usages, équipements, infrastructures) un vecteur de développement économique et social pour le territoire. Implanté au sein du quartier du Sanitas (Zone Urnaine Sensible) ce PTCE agit sur l’ensemble du bassin d’emploi grâce à des synergies entre acteurs locaux. L’ambition du PTCE s’articule autour de trois objectifs : identifier et traduire les besoins exprimés sur les territoires ;  faciliter l’émergence de projets ; accompagner les porteurs de projets dans le développement de leurs initiatives.

A Saint-Etienne, « Culture et Coopération » vise à structurer et accompagner la dynamique de croissance de l’économie créative locale, en phase avec l’opération de rénovation urbaine du centre-ville et en amplifiant les échanges avec les territoires régionaux, nationaux et internationaux. Le PTCE rassemble différents types de personnes morales (associations, sociétés coopératives d’intérêt collectif, SCOP, SA, SARL) et croise plusieurs domaines d’activité de la culture ou de l’économie créative : cinéma, audiovisuel et éducation à l’image, création et diffusion musicale, création et diffusion des arts plastiques.

A Lille Métropole, le PTCE « Lille MétroPôle solidaire » a pour ambition de développer des formes innovantes d’accompagnement de projets s’inscrivant dans une logique de développement local durable.

A Clermont-Ferrand, « Le Damier » est la première grappe d’entreprises de musique et audiovisuel à périmètre régional. Ce PTCE a pour mission de promouvoir et développer les filières musique et image de la région Auvergne, à travers la fédération des acteurs professionnels qui les constituent.

A Paris, implanté dans le quartier de la Goutte d’Or, le PTCE « Les Gouttes d’Or de la Mode et du Design » a pour objet de renforcer les économies fragilisées des filières textile, mode et design dans un quartier ciblé de la politique de la ville. Il s’agit de consolider les emplois, l’image et le développement économique du quartier en valorisant les ressources locales et en favorisant les échanges entre toutes les populations du quartier (habitants, professionnels, visiteurs…) en synergie avec le plan de rénovation urbaine (requalification des locaux commerciaux dégradés, portes ouvertes, production d’évènementiels).

Fichier attachéTaille
PTCE 20142.93 Mo