Act'Urbaines
Education
Sécurité
20 avril 2017

Risque d’attentats : France urbaine associée à la rédaction de guides sur la sécurisation des écoles

Faisant suite à un travail engagé à l’occasion de la dernière réunion de la commission « Education » de France urbaine, le cabinet de la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en lien avec le cabinet du ministre de l’Intérieur, a associé France urbaine à l’écriture de deux documents importants relatifs à la sécurisation des écoles face au risque d’attentats.

Le ministère de l’Education nationale a publié le 12 avril une circulaire valant « Instruction relative au renforcement des mesures de sécurité et de gestion de crise applicables dans les écoles et les établissements scolaires ».

Cette circulaire, transmise à France urbaine avant sa publication, rassemble les informations présentes dans les trois précédentes, qui avaient été publiées depuis le premier attentat de 2015. Elle laisse toutefois encore incertain un grand nombre d’informations sur les attendus pour les collectivités.

C’est la raison pour laquelle le ministère s’est engagé dans la rédaction de deux documents distincts : un guide de « sécurisation bâtimentaire » des écoles, qui fait des recommandations sur les équipements et les réflexes à avoir, tant du côté des personnels de  l’éducation nationale que des agents municipaux. Un deuxième document, intitulé « la journée de l’élève », devrait être rédigé afin de prendre en compte le danger d’attentats du point de vue de l’élève et de la prise en charge par les différents adultes qu’il côtoie tout au long de la journée.

Un groupe de travail rassemblant les représentants des villes d’Amiens, Angers, Bordeaux, Dijon, Le Havre, Montpellier, Saint-Etienne et Toulouse, participe ainsi actuellement à des rencontres régulières avec les cabinets et l’administration des deux ministères concernés.

Au-delà de ces deux documents, dont la publication pourrait être annoncée en juin, il est envisagé une poursuite du travail en commun sur un sujet qui sera, sans aucun doute, au nombre des préoccupations du prochain gouvernement.

Date: 
Jeudi, 20 avril, 2017