Santé
09 juin 2016

Réunion de la commission « Santé » de France urbaine

La commission « Santé » de France urbaine s’est réunie le 8 juin sous la co-présidence d’André Rossinot, président du Grand Nancy, secrétaire général de France urbaine et Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Plus de vingt participants ont examiné de nombreux points qui touchent à l’organisation de la santé sur le territoire des grandes villes, métropoles et grandes intercommunalités.

S’agissant des Centres de lutte contre le cancer, regroupés au sein d’« Unicancer », une plus grande coopération des centres avec les autres structures de santé a été souhaitée et notamment un rapprochement avec les CHU et les Universités.

Instrument de mise en œuvre de nombreuses actions de santé et de nature médico-sociale, un Contrat local de santé (CLS), peut, en application de la loi « HPST », être conclu entre la ville ou l’intercommunalité, l’Agence régionale de santé (ARS) et l’Etat. Après une présentation détaillée de celui de la communauté urbaine du Grand Nancy par Valérie Jurin, adjointe au maire, conseillère communautaire déléguée à la santé, les CLS ont fait l’objet de débats et d’échanges fructueux entre les élus et techniciens présents.

Les travaux ont également porté sur la future mise en place, obligatoire, à compter du 1er juillet 2016, des Groupements hospitaliers de territoire (GHT) et sur la suppression des communautés hospitalières de territoire.

Relance de la demande d’audience auprès de la ministre chargée de la Santé, étude des conséquences du numérique en matière de santé, travaux en lien avec l’AMF, organisation de rencontres avec des représentants des directions des ARS et des directeurs généraux de CHU, ont également été évoqués pour un programme qui s’annonce bien rempli.

Date: 
Jeudi, 9 juin, 2016
Fichier attachéTaille
Le compte-rendu76.57 Ko