A la Une
Finances et Fiscalité
07 décembre 2017

Retour sur la Conférence des Métropoles, le 1er décembre à Strasbourg

Président de la métropole hôte de la Conférence des Métropoles du 1er décembre 2017, Robert Herrmann a accueilli les présidents et représentants des 22 métropoles invités à dialoguer avec Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur. La Conférence coïncidant avec le 50ème anniversaire des quatre premières communautés urbaines (Bordeaux, Lille, Lyon et Strasbourg), ce sont cinq décennies au service de la solidarité et de la cohésion des territoires qui par là-même été fêtées. Et Gérard Collomb de rappeler la filiation entre communautés urbaines et métropoles, tout en invitant les 22 métropoles d’aujourd’hui à regarder l’avenir avec lucidité : « les défis sociaux de la nation, tout comme les défis écologiques, sont fondamentalement situés au cœur des grandes agglomérations du pays (…) n’ayez pas de pudeur à mettre en lumière les réalités tangibles de vos territoires afin de ne pas laisser se diffuser un discours démagogique sur le soi-disant égoïsme des métropoles ».

Jean-Luc Moudenc, président de France urbaine, maire de Toulouse et président de la Métropole a mis l’accent sur un double enjeu : conduire les métropoles à être les acteurs majeurs du rayonnement international du pays et démultiplier les coopérations entre territoires d’égales dignités. Interrogé sur la reconduction des moyens mise en œuvre dans les contrats de coopération métropolitain en cours de déploiement, le ministre de l’Intérieur a apporté une réponse dénuée d’ambiguïté : « s’agissant de l’attribution de la DSIL, je demanderai aux préfets que les projets de coopération interterritoriale, lesquels fondent l’idée même de métropole, puissent être soutenus ». Et de s’en faire l’écho dès le 4 décembre devant l’assemblée générale du corps préfectoral et des hauts fonctionnaires du ministère de l’Intérieur. Les préfets devront l'utiliser pour soutenir des dynamiques d'innovation selon quatre priorités : "transition numérique, mobilité durable, construction et logement, liens entre métropoles et territoires ruraux". "Nous devons donc encourager des coopérations toujours plus actives entre les métropoles et leurs périphéries, entre les grandes aires urbaines et les territoires ruraux, dans un partenariat fort avec les grandes régions", a souligné à cette occasion le ministre.

France urbaine a par ailleurs salué les déclarations du ministre dans son communiqué paru le 1er décembre 2017.

Couplée avec la Conférence des Métropoles, la rencontre annuelle des membres de l’Association des CCI métropolitaines (ACCIM) présidée par Emmanuel Imberton, président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, été l’occasion de décliner la partie économique du Pacte Etat/métropoles : cultiver la force de la métropole-réseau française afin de jouer collectif à l’international. Le contexte était idéal pour que Gérard Collomb fasse part de la décision du gouvernement de s’attacher au déblocage de la question de l’accès direct des métropoles aux fichiers de Business France.

Contacts :
Franck Claeys
Jean Deysson

 

 

 

 

 

 

© Jean-François Badias pour Strasbourg Eurométropole

Date: 
Jeudi, 7 décembre, 2017