La Conférence des Villes
A la Une
21 septembre 2018

Retour sur la 18e édition de la Conférence des Villes !

Mercredi 19 septembre 2018, France urbaine organisait la 18e édition de la Conférence des Villes, qui se tenait à l’Hôtel de Ville de Paris, avec pour thème « Responsabilité sociale, autonomie fiscale : les villes s’engagent ! ». Sur fond de tensions entre l’Etat et les collectivités locales, les maires de grandes villes, présidents de métropoles et de grandes agglomérations se sont réunis, en présence du Premier ministre, Edouard Philippe, et de membres du gouvernement pour évoquer l’actualité politique de la rentrée.

A l’occasion d’une première séquence intitulée « Les nouvelles responsabilités sociales des territoires urbains » (à voir en replay sur Public Sénat), les élus locaux, parmi lesquels Johanna Rolland, maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole, André Rossinot, président de la Métropole du Grand Nancy, secrétaire général de France urbaine, Stéphane Le Foll, maire du Mans, président de Le Mans Métropole, Roland Ries, maire de Strasbourg, ont mis en avant ces responsabilités sociales qui font plus que jamais parti de l’ADN de l’action locale. En atteste les Plans pauvreté et santé, présentés ces derniers jours, qui insistent sur le rôle déterminant des territoires sur les politiques sociales : la politique de la ville, la santé, l’éducation et les activités périscolaires, l’accès au logement, autant de responsabilités qui sont ancrées dans les réalités urbaines et métropolitaines, par ailleurs déclinées dans le Pacte de Dijon.

Dans une seconde séquence, consacrée à « La décentralisation à l’épreuve de la réforme fiscale », Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole, président de France urbaine, a rappelé que des moyens financiers devaient nécessairement accompagner la montée en compétences des espaces urbains sur ces enjeux : « plus de responsabilités sociales, c’est davantage d’autonomie fiscale ». En matière d’autonomie fiscale justement, Nathalie Appéré, maire de Rennes, Olivier Carré, maire d’Orléans, président d’Orléans Métropole ou encore François Rebsamen, maire de Dijon, président de Dijon Métropole, ont évoqué la suppression de la taxe d’habitation, la transparence fiscale ou encore les contrats financiers, qui visent à limiter les dépenses de fonctionnement des collectivités territoriales.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, est revenu sur ces contrats financiers. Il les a de fait estimé perfectibles, écho à la publication par France urbaine des résultats d’une enquête proposant des améliorations du dispositif contractuel. Plus tôt, Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, a indiqué que la réforme de la fiscalité locale fera l’objet d’un texte législatif spécifique « au premier semestre 2019 ». Dans cette perspective, les élus locaux ont tous rappelé l’importance de l’autonomie fiscale : « nous sommes responsable de nos actions, nous devons être responsables de nos ressources ! ». Avec, en toile de fond, une urgence sociale qui ne peut plus attendre.

Lire les articles :

18e Conférence des Villes : « Les nouvelles responsabilités sociales des territoires urbains»

18e Conférence des Villes : « La décentralisation à l’épreuve de la réforme fiscale »

18e Conférence des Villes : contractualisation, nos cinq priorités d’amélioration

18e Conférence des Villes : "Ma vie dans ma ville", le baromètre citoyen de Clear Channel

18e Conférence des Villes : remise du Grand Prix des Villes BFM Business

Conférence des Villes : l’urgence sociale ne nous permet plus d’attendre ! (communiqué de presse)

Discours de clôture de Jean-Luc Moudenc

Discours de clôture du Premier Ministre

 

Date: 
Vendredi, 21 septembre, 2018
Fichier attachéTaille
Discours du Premier ministre117.59 Ko
Discours de Jean-Luc Moudenc163.16 Ko